11 août 2017 / 14:32 / dans un mois

Des hackers ont ciblé des clients d'hôtels en juillet-FireEye

FRANCFORT, 11 août (Reuters) - Un groupe de pirates informatiques soupçonné de liens avec le renseignement militaire russe est probablement à l‘origine d‘une attaque survenue en juillet contre des clients d‘hôtels dans huit pays essentiellement européens, a déclaré vendredi l‘entreprise américaine de cybersécurité FireEye.

Ce groupe baptisé APT 28 a cherché à dérober les mots de passe de fonctionnaires et d‘hommes d‘affaires occidentaux utilisant le réseau wifi de leur hôtel afin de pouvoir infecter ensuite leurs réseaux professionnels, écrit FireEye dans un rapport.

Cette offensive menée dans la première semaine de juillet a visé des voyageurs séjournant dans différentes chaînes hôtelières dans au moins sept pays européens et un autre du Moyen-Orient, selon cette entreprise.

Plusieurs Etats et cabinets spécialisés ont établi des liens entre APT 28 et le GRU, le renseignement militaire russe.

La Russie dément avec véhémence son implication dans de tels piratages informatiques.

“Nous sommes modérément confiants dans notre analyse”, a dit Benjamin Read, responsable de l‘analyse de l‘espionnage informatique chez FireEye, à Reuters. “Il nous manque seulement la preuve flagrante.”

Cette tentative de vol de mots de passe a été identifiée et déjouée dans sa première phase. (Eric Auchard; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Pierre Sérisier)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below