11 août 2017 / 13:42 / il y a 4 mois

LEAD 1-USA-Les prix de détail augmentent moins que prévu

(Actualisé avec détails)

WASHINGTON, 11 août (Reuters) - Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont progressé moins qu‘attendu en juillet, le signe d‘une inflation bénigne qui pourrait rendre la Réserve fédérale plus prudente quant à un nouveau relèvement des taux d‘intérêt cette année.

L‘indice des prix à la consommation (CPI) a avancé de 0,1% le mois dernier après une stagnation en juin, a annoncé vendredi le département du Travail.

Sur les 12 mois à fin juillet, le taux d‘inflation ressort à 1,7% contre 1,6% en juin.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un indice des prix à la consommation (CPI) en hausse de 0,2% sur le mois et de 1,8% sur un an.

L‘indice CPI de base (“core”), qui exclut les éléments volatils comme les produits alimentaires et l‘énergie, est en hausse modeste de 0,1% en juillet pour le quatrième mois d’affilée. Sur un an, il a progressé de 1,7% et son rythme de croissance est identique depuis trois mois consécutifs.

La faible remontée des prix à la consommation pourrait remettre en cause le diagnostic des responsables de la Fed qui ont jusqu‘ici avancé que cette situation était temporaire.

La présidente Janet Yellen avait déclaré devant le Congrès le mois dernier que “certains facteurs exceptionnels”, notamment les prix des forfaits de téléphonie mobile et des médicaments sur ordonnance, étaient en partie responsables des mauvais chiffres de l‘inflation.

La banque centrale américaine vise une inflation de 2% mais celle-ci est bloquée à 1,5% depuis mai. L‘inflation reste modeste malgré un marché du travail proche du plein emploi, ce qui constitue un dilemme pour la Fed dans la perspective d‘un nouveau tour de vis monétaire.

La Réserve fédérale devrait annoncer, au terme de sa réunion de septembre, un plan consacrant le début de la réduction de son bilan de 4.200 milliards de dollars d‘obligations souveraines et de titres adossés à des créances immobilières.

On s‘attend à ce qu‘elle reporte sa prochaine hausse des taux à décembre, tout en surveillant l‘inflation. La Fed a relevé les coûts d‘emprunt par deux fois cette année.

Le mois dernier, les prix de l‘essence ont été inchangés après avoir reculé de 2,8% en juin. Les prix alimentaires ont en revanche augmenté de 0,2% après une stagnation le mois précédent. Le coût du logement locatif a lui aussi progressé, de 0,2%, après un gain 0,3% en juin.

Le coût des services de téléphonie mobile a fléchi de 0,3% en juillet après une glissade de 0,8% en juin.

Les prix des médicaments sur ordonnance ont bondi de 1,3% en juillet après avoir déjà progressé de 1,0% le mois précédent.

Ceux des vêtements sont repartis à la hausse, de 0,3%, après quatre mois de repli consécutifs. Les prix des véhicules automobiles neufs ont diminué de 0,5%, soit une sixième baisse consécutive en autant de mois.

Sur le marché des changes, le dollar, qui était à l‘équilibre avant la publication de cette statistique, a reculé de 0,22% à 93,193, un plus bas d‘une semaine, face à un panier de devises de référence. Le billet vert est également tombé à un plus bas de 16 semaines contre le yen, à 108,89 (-0,28%). L‘euro de son côté a pris 0,34% face à la devise américaine, à 1,181 dollar.

Le rendement des Treasuries à 10 ans a accentué ses pertes, descendant à un creux de six semaines à 2,182%.

Tableau

Les indicateurs américains en temps réel (Lucia Mutikani, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below