9 août 2017 / 04:07 / dans un mois

La Silicon Valley divisée après le renvoi d'un ingénieur de Google

SAN FRANCISCO, 9 août (Reuters) - Les divisions de la Silicon Valley se sont accentuées mardi après le limogeage par Google d‘un ingénieur auteur d‘une note critique de la politique de parité de l‘entreprise.

James Damore, âgé de 28 ans, auteur de la note en question, a reçu des huées mais aussi quelques offres d‘emploi après son départ de Google.

Il a confirmé lundi son licenciement par la filiale d‘Alphabet, précisant avoir été remercié pour “perpétuation des stéréotypes de genre”.

Il défendait notamment l‘idée que les hommes étaient en général mieux adaptés à un travail de codeur que les femmes, un point de vue dénoncé comme misogyne par de nombreux commentateurs mais salué dans la droite conservatrice comme un discours anti-politiquement correct salvateur.

“Quiconque dévie des points de discours de la gauche libérale est méprisé, montré du doigt et forcé vers la sortie” estimait Andrew Torba, directeur général du réseau social Gab, se disant prêt à embaucher l‘ingénieur.

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange lui a également proposé un emploi, jugeant sur Twitter que “la censure, c‘est pour les losers”.

Le New York Times rapportait en outre mardi que de vives divisions politiques ont opposé récemment deux membres du conseil d‘administration de Facebook.

Selon le journal, en août dernier, le directeur général de Netflix Reed Hastings a mis en garde l‘investisseur et cofondateur de PayPal Peter Thiel, jugeant que ses prises de position en faveur de Donald Trump relevaient d‘une “erreur de jugement catastrophique”.

Le traitement des femmes dans le milieu très masculin de la Silicon Valley fait l‘objet de vifs débats depuis plusieurs mois, à la suite notamment de plusieurs affaires de harcèlement sexuel chez Uber et dans d‘autres start-up.

Le département américain du travail a lancé une enquête sur la politique salariale de Google, accusé de payer moins les femmes que les hommes. Le groupe dément toute discrimination. (David Ingram, Salvador Rodriguez et Heather Somerville, Julie Carriat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below