4 août 2017 / 14:47 / il y a 2 mois

Gestion-Les flux signalent un moindre appétit pour le risque-BAML

    * Les entrées sur les fonds actions de $2,3 mds après $9,9
mds
    * Premières souscriptions sur les fonds en or en cinq
semaines
    * Entrées de $1,3 md sur les fonds en actions européennes

    PARIS, 4 août (Reuters) - Les entrées sur les fonds
d'investissement collectifs investis en actions ont ralenti sur
la semaine au 2 août et ceux dédiés aux métaux précieux ont
enregistré leur premières souscriptions nettes en cinq semaines,
signalant un moindre appétit des investisseurs pour le risque,
montre une étude hebdomadaire publiée vendredi par Bank of
America Merrill Lynch.
    Les fonds investis en actions, toutes catégories confondues,
ont collecté 2,3 milliards de dollars (1,96 milliards d'euros) 
sur la période après 9,9 milliards de dollars la semaine
précédente. 
    Les fonds investis en actions américaines ont subi une
septième semaine consécutive de rachats nets à hauteur de 2,7
milliards de dollars en dépit des nouveaux pics atteints par le
Dow Jones qui a franchi la barre des 22.000 points mercredi. 
    Depuis le début de l'année, les flux nets sur les fonds en
actions américaines sont nuls alors que les entrées nettes
cumulées sur ceux investis en actions européennes, japonaises et
émergentes atteignent 100 milliards de dollars, selon l'étude
qui reprend des données d'EPFR Global, société de recherche
spécialisée dans le suivi des flux de souscription des grandes
sociétés de gestion internationales.
    Les entrées sur les fonds en actions européennes, qui ont
bénéficié de souscriptions nettes sur 18 des 19 dernières
semaines, ont porté sur 1,3 milliard sur la semaine. 
    Elles ont été de 800 millions sur les fonds en actions
japonaises. 
    Ceux spécialisés sur les actions émergentes ont collecté 2,2
milliards de dollars et enregistré des entrées nettes sur les 20
dernières semaines. 
    Signe de la plus grande prudence des investisseurs, les
suscriptions sur les fonds obligataires ont été plus de trois
fois plus élevés que sur les actions, à 7,3 milliards de
dollars, dont 5,8 milliards sur les fonds investis en
obligations en catégorie d'investissement. 
    La faiblesse persistante de la hausse des prix dans les
principaux pays développés s'est traduite par des rachats sur
les fonds en obligations indexées sur l'inflation, les premiers
en cinq semaines, à hauteur de 300 millions de dollars. 
    Les entrées nettes sur les fonds investis en métaux
précieux, principalement l'or, ont atteint 400 millions de
dollars. 
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                      Semaine au 2 août     2017
 Actions                    +2,3           197,14
                                         
 Obligataires               +7,3           236,53
                                         
 Monétaires                +21,21          -27,75
                                         
 Matières premières         -0,29           6,84
                                         
 

 (Marc Joanny, édité par wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below