3 août 2017 / 12:11 / il y a 20 jours

France-Les crédits habitat accélèrent, renégociations en baisse

PARIS, 3 août (Reuters) - La croissance de l'encours des crédits à l'habitat a accéléré en juin en France pour s'inscrire à 6,1% sur les douze derniers mois, soit un rythme supérieur de 0,2 point à celui de fin mai et le plus élevé constaté depuis mars 2012, selon les données publiées jeudi par la Banque de France.

La production de nouveaux crédits sur le seul mois de juin a toutefois reculé, revenant à son niveau d'il y a un an, en raison de la poursuite de la baisse des renégociations liée à celle de la remontée des taux.

Elle a atteint 20,7 milliards d'euros sur le mois, contre 24,9 milliards en mai. Les renégociations ont représenté 33% du total, contre 42% en mai, alors que le taux moyen des nouveaux crédits s'est élevé à 1,62%, contre 1,59% un mois plus tôt.

Par comparaison, les renégociations avaient culminé à 62% de la production de crédits immobiliers en janvier, au moment où les taux d'intérêt étaient à leur plus bas (1,50%).

Pour les crédits à la consommation, la croissance des encours à ralenti à +5,1% sur les douze mois à fin juin, contre +5,7% à fin mai, indique encore la Banque de France.

Au total, l'encours des crédits aux particuliers a progressé globalement de 6,1% en France sur les douze mois à fin juin, soit le rythme le plus élevé depuis janvier 2012, après +5,9% à fin mai.

L'encours total des crédits aux particuliers s'élevait à 1.128 milliards d'euros fin juin.

Le communiqué de la Banque de France : here (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below