3 août 2017 / 08:35 / il y a 18 jours

BOURSE-Next brille après le retour à la croissance de ses ventes

LONDRES, 3 août (Reuters) - L'action de l'enseigne d'habillement britannique Next bondit jeudi matin à la Bourse de Londres après l'annonce d'un retour à la croissance des ventes trimestrielles, résultat des efforts du groupe pour améliorer ses gammes de vêtements et renforcer son offre en ligne, mais aussi des températures élevées du début de l'été.

Le titre prend 8,32% à 4.347,00 pence à 08h23 GMT, après avoir touché, à 4.491p, son plus haut niveau depuis le 3 janvier.

Il affiche ainsi la plus forte hausse de l'indice européen Stoxx 600, qui se replie de 0,15% au même moment.

Next, contraint d'abaisser ses prévisions à deux reprises cette année, en janvier puis en mai, a fait état avant l'ouverture d'une hausse de 0,7% de ses ventes sur le trimestre clos le 29 juillet, après une baisse de 3,0% sur les trois mois précédents.

Il dit toutefois rester prudent quant à l'évolution de la consommation.

Morgan Stanley note que les documents présentés aux analystes par le groupe montrent "une amélioration marquée des tendances d'activité en juin et juillet, qu'il pense dû largement à l'amélioration de la météo et en partie à une baisse des ventes à prix réduits".

Après avoir été le plus grand succès du marché de l'habillement au Royaume-Uni, Next a souffert ces deux dernières années du ralentissement des dépenses de consommation sur ce segment. En Bourse, sa valeur a chuté de 20% en un an.

La société a expliqué ces derniers mois s'attendre à une année 2017 difficile pour les ventes en raison de l'impact de l'inflation sur le revenu disponible des Britanniques, conséquence de la dépréciation de la livre sterling.

Jeudi, elle a précisé tabler désormais pour l'ensemble de l'exercice 2017-2018 sur une évolution des ventes allant d'une baisse de 3% à une hausse de 0,5%, contre -3,5% à +0,5% jusqu'à présent.

Next maintient sa prévision de bénéfice entre 680 et 740 millions de livres (760 à 827 millions d'euros), ce qui implique une deuxième année de recul des profits. (James Davey, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below