1 août 2017 / 07:59 / il y a 4 mois

LEAD 1-Rolls-Royce dépasse les attentes au S1, le marché apprécie

(Actualisé avec des précisions, citation, cours de Bourse, commentaires d‘analystes)

LONDRES, 1er août (Reuters) - Rolls-Royce a annoncé mardi une hausse plus marquée qu‘attendu de son bénéfice imposable courant au premier semestre, soutenu par une hausse de 27% de la production de moteurs pour l‘aéronautique civile, un segment dont la productivité s‘est améliorée.

L‘action du groupe britannique gagnait près de 6% à la Bourse de Londres en début de matinée, l‘une des plus fortes hausses de l‘indice Stoxx 600, qui progressait alors de 0,2% et de l‘indice FTSE-100 (+0,7%).

Le titre était ainsi bien parti pour effacer les pertes subies lundi après la parution d‘un article de presse selon lequel Rolls-Royce aurait informé des investisseurs qu‘il risquait de ne pas atteindre son objectif d‘un cash-flow d‘un milliard de livres d‘ici 2020.

Sans évoquer directement cet objectif, le groupe a annoncé mardi un bénéfice imposable ajusté de 287 millions de livres (321 millions d‘euros) au titre des six premiers mois de l‘année, en hausse de 148% sur un an, pour un chiffre d‘affaires en hausse de 6% à 6,87 milliards de livres.

Il a précisé que les économies générées par ses restructurations étaient en avance sur le calendrier initialement prévu et il a confirmé ses prévisions pour l‘ensemble de cette année.

“Il y a deux ans, nous avons mis en oeuvre un programme de changements chez Rolls-Royce pour favoriser l‘efficacité et mettre davantage l‘accent sur l‘exécution”, a déclaré le directeur général Warren East.

“Notre équipe de direction renforcée progresse dans la simplification de l‘organisation et la mise en oeuvre des changements nécessaires au développement d‘une entreprise plus résistante et durable.”

Le bénéfice courant du groupe a chuté de moitié l‘an dernier avec la baisse du chiffre d‘affaires généré par des programmes anciens et les investissements engagés dans de nouvelles technologies.

Rolls-Royce a entrepris de doubler la production de ses réacteurs destinés à des avions civils gros porteurs, en premier lieu le Trent XWB pour l‘Airbus A350, avec pour objectif de détenir la moitié de ce segment d‘ici 2020.

Certains analystes financiers restent toutefois préoccupés par les perspectives financières du groupe.

“Nous pensons qu‘une période prolongée de vents contraires aura un impact défavorable sur sa capacité à générer des bénéfices et de la trésorerie dans la division Aéronautique civile”, explique ainsi Bernstein.

Plus positif, Jefferies estime pouvoir s‘accorder “un moment d‘exubérance” en notant que la consommation de trésorerie a été limitée à 339 millions de livres au premier semestre alors qu‘il tablait sur 585 millions.

Paul Sandle; Catherine Mallebay-Vacqueur et Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below