28 juillet 2017 / 22:27 / il y a 20 jours

Kashkari-Le bilan de la Fed ne fait pas grand-chose pour l'économie

28 juillet (Reuters - Le bilan de la Réserve fédérale, fort de 4.500 milliards de dollars, ne contribue pas beaucoup à stimuler l'économie américaine en ce moment et le réduire progressivement est la bonne chose à faire", a déclaré vendredi Neel Kashkari, président de la Fed de Minneapolis.

"Je pense que le gros, gros bilan de la Fed ne fait pas grand-chose pour stimuler l'économie en ce moment, mais je pense qu'il a des conséquences sur la confiance publique portée la Réserve fédérale", a dit Neel Kashkari devant la chambre de commerce de Woodbury.

Le président de la Fed de Minneapolis a voté contre les deux hausses de taux décidées par la Fed, en mars et en juin, expliquant vouloir s'assurer que la baisse récente de l'inflation était passagère.

En début de semaine, lors de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed, il s'est prononcé, comme ses collègues, en faveur d'un programme de normalisation du bilan de la Fed "relativement rapidement", ce que Wall Street a interprété comme signifiant en septembre.

"Je me suis prononcé en faveur d'une réduction progressive du bilan pour le ramener à une taille normale, même si l'inflation m'inquiète encore", a-t-il dit. "Nous pouvons nous concentrer sur l'inflation avec notre taux d'intérêt à court terme."

Le département du Travail a annoncé vendredi que l'indice du coût de l'emploi avait progressé de 0,5% après +0,8% au premier trimestre. Parallèlement, une autre étude a montré que l'indice des prix à la consommation PCE, hors énergie et produits alimentaires, la mesure de l'inflation privilégiée par la Fed, était ressorti en hausse de 0,9%.

La Fed a un objectif d'une inflation de 2%.

"Le marché de l'emploi continue d'être solide, mais c'est vraiment étrange: nous nous étions attendus à voir les salaires augmenter plus rapidement, nous nous étions attendus à voir l'inflation commencer à augmenter", a expliqué Neel Kashkari.

"Mais à notre grande surprise, si, et c'est une bonne chose, le marché de l'emploi a été solide, malheureusement la hausse des salaires n'a pas été très forte, et il y a eu peu de signes d'une progression de l'inflation, donc c'est ce sur quoi nous continuer à discuter." (Ann Saphir; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français) )

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below