28 juillet 2017 / 06:49 / il y a 3 mois

LEAD 1-Credit Suisse dans le vert pour le deuxième trimestre consécutif

* Bénéfice de CHF 303 mlns aui T2 conforme aux attentes

* Collecte de CHF 22,8 mds dans la gestion privée au S1

* Ratio CET 1 à 13,3% au 30 juin (Actualisé avec détails)

ZURICH, 28 juillet (Reuters) - Credit Suisse a fait état vendredi d‘un deuxième trimestre consécutif dans le vert, tournant la page de deux années de pertes à la faveur de son repositionnement sur la gestion privée.

Après avoir accusé une perte de 2,7 milliards de francs suisses (2,4 milliards d‘euros) en 2016, la deuxième plus grande banque suisse, a dégagé un bénéfice net en hausse de 78% au deuxième trimestre à 303 millions de francs, un total conforme aux attentes des analystes interrogés par Reuters, qui avaient anticipé en moyenne 302 millions.

Le directeur général de Credit Suisse Tidjane Thiam, arrivé en juillet 2015, a repositionné l‘établissement sur la gestion de fortune et réduit la voilure dans les activités de banque d‘investissement au prix de dépréciations massives d‘actifs.

Crédit suisse, comme d‘autres grandes banques d‘investissement, a aussi dû régler des milliards en amendes pour solder des litiges sur ses activités passées.

“Nous sommes à la moitié de la réalisation de notre plan stratégique à trois ans et notre stratégie fonctionne”, a dit Tidjane Thiam dans un communiqué.

La collecte nette des activités de gestion privée, un indicateur avancé de leur rentabilité à venir, a atteint 22,8 milliards de francs sur les six premiers mois de l‘année.

Tidjane Thiam, qui s‘est engagé à réduire les coûts de la banque, a dit que l‘objectif de ramener la base de coûts en dessous de 18,5 milliards de francs cette année était en bonne voie.

Credit Suisse s‘est cependant voulue prudente sur les perspectives pour le restant de l‘exercice disant s‘attendre à une faible volatilité, la persistance de risques géopolitiques et une faible activité de la part de ses clients.

La banque, qui a levé quatre milliards de francs auprès de ses actionnaires cette année, a amélioré son ratio de fonds propres durs CET1 qui ressort à 13,3% au 30 juin contre 11,7% trois mois plus tôt.

Elle a ainsi réduit l‘écart avec son principal concurrent, UBS, qui a également publié ses résultats du deuxième trimestre vendredi, et affiché un ratio CET1 de 13,5%.

Les résultats de Credit Suisse ont été pénalisés pour un troisième trimestre consécutif de pert de ses activités en Asie-Pacifique, de sept millions de dollars (six millions d‘euros) sur la période. Credit Suisse a dit qu‘il essayait d‘en redresser la performance en réduisant les coûts.

La division des activités de marché, à l‘origine des lourdes pertes au cours des deux dernières années, a dégagé un bénéfice avant impôt de 267 millions de dollars contre 156 millions de dollars un an auparavant. (Joshua Franklin, Marc Joanny pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below