27 juillet 2017 / 17:23 / dans 4 mois

Saint-Gobain confirme ses objectifs malgré la cyberattaque de juin

* CA +4,4% à €20,4 milliards au S1, +3,5% en comparable

* Sans la cyberattaque, croissance au plus haut de 6 ans

* L‘attaque de juin amputera de 250 millions d‘euros le CA 2017

* Elle aura un impact de €80 mlns sur le résultat d‘exploitation

* La reprise semble gagner le marché de la rénovation en France

par Gilles Guillaume

PARIS, 27 juillet (Reuters) - Saint-Gobain a confirmé jeudi ses objectifs annuels malgré l‘impact de la cyberattaque de juin, qui a été compensé par l‘amélioration des principaux marchés du groupe de matériaux de construction, notamment en France où la rénovation vient maintenant à la rescousse de la construction neuve.

Comme plusieurs grandes entreprises mondiales, Saint-Gobain a été frappé fin juin par une cyberattaque au “rançongiciel”. Celle-ci a occasionné jusqu‘au 10 juillet, date du retour à la normale pour l‘ensemble des activités opérationnelles du groupe, des indisponibilités de systèmes informatiques, des interruptions de la chaîne logistique et des frais de redémarrage.

L‘impact négatif sur le chiffre d‘affaires de Saint-Gobain est estimé à 220 millions d‘euros au premier semestre, et à moins de 250 millions sur l‘ensemble de l‘année, tandis que le poids sur le résultat opérationnel est évalué à 65 millions d‘euros sur le semestre et à 80 millions sur l‘année.

“Hors effet pontuel de la cyberattaque, la croissance du groupe aurait ainsi été la plus élevée depuis le premier semestre 2011 et se serait traduite par une croissance à deux chiffres du résultat d‘exploitation”, a souligné le PDG Pierre-André de Chalendar au cours d‘une téléconférence.

“Les attaques cyber sont classiquement une clause d‘exclusion des clauses d‘assurance et les dommages ne sont pas couverts par nos polices d‘assurances”, a précisé Guillaume Texier, directeur financier du groupe, en réponse à une question sur une éventuelle prise en charge de ces impacts.

“Mais l‘assurance est le dernier échelon d‘une politique de prévention. Notre priorité absolue en ce moment est de reconstruire notre système IT d‘une manière la plus robuste possible.”

En incluant l‘impact de la cyberattaque, le chiffre d‘affaires de Saint-Gobain a progressé de 4,4% à 20,41 milliards d‘euros (+3,5% à données comparables), le bénéfice d‘exploitation a augmenté de 7,1% à 1,465 milliard et le bénéfice net courant a grimpé de 20,4% à 751 millions d‘euros.

Le chiffre d‘affaires et le bénéfice d‘exploitation sont inférieurs au consensus réalisé par Inquiry Financial pour Reuters, qui donnait respectivement 20,6 milliards et 1,51 milliard.

Au vu de ses résultats au premier semestre, Saint-Gobain a confirmé son objectif d‘une progression de son résultat d‘exploitation à structure et taux de change comparables en 2017. Il a confirmé cet objectif “avec confiance” car l‘environnement économique devrait rester favorable au second semestre, notamment en France.

“La construction neuve est bien repartie et, en fin de premier semestre, on voit les premiers signes d‘une reprise de la rénovation”, a ajouté Pierre-André de Chalendar.

“En avril, les carnets de commandes augmentaient mais nos clients, les artisans, les PME du bâtiment en France, avaient des réticences à embaucher. Il semble que ces réticences soient en train tout doucement de s‘estomper.”

Le communiqué :

bit.ly/2v16CFS

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below