27 juillet 2017 / 22:00 / il y a 4 mois

France-Hausse de 7,0% des micro-entrepreneurs en 2016

PARIS, 28 juillet (Reuters) - Un total de 1.072.000 micro-entrepreneurs (ex-auto-entrepreneurs) étaient recensés à la fin 2016 en France, soit 70.000 de plus qu‘un an plus tôt, selon les données publiées vendredi par l‘Acoss, l‘agence centrale des organismes de Sécurité sociale.

Leur rythme de progression, +7,0%, marque une inflexion par rapport à celui de 3,3% enregistré un an plus tôt, l‘Acoss l‘expliquant par la forte hausse des immatriculations enregistrée l‘an passé (+8,2%) et, dans une moindre mesure, par la baisse des radiations (-4,9% après +4,4% en 2015).

Sur le total des comptes immatriculés au 31 décembre 2016, 670.000, ou 62,5%, déclaraient un chiffre d‘affaires positif, une proportion en retrait (-0,5 point) sur un an.

Ils ont déclaré un chiffre d‘affaires trimestriel moyen de 3.518 euros, en hausse de 2,7% sur un an, qui représente des revenus totaux de 2,355 milliards d‘euros (+8,9%) sur le dernier trimestre 2016.

La quasi-totalité des secteurs, à l‘exception des activités du commerce de détail (hors alimentation), ont connu une progression du nombre de micro-entrepreneurs.

Celui des transports, qui reste en pointe, a vu la croissance de ses effectifs s‘accélérer (+50,5% après +43,7% en 2015).

Mais le chiffre d’affaires trimestriel moyen a diminué dans ce secteur de 10,3% sur un an, à 2.804 euros, tandis que celui de la quasi-totalité des autres secteurs a augmenté ou stagné.

«Après la période d’attentisme notamment liée à l’environnement des dispositions de la loi Pinel, nous revenons à une période optimiste grâce aux débats de l’élection présidentielle et aux positions du président de la République, constantes depuis plus d’un an et le projet de loi Noé, résolument en faveur du travail indépendant et d’une protection sociale accrue pour ceux qui font le choix du régime d’auto-entrepreneur”, a déclaré François Hurel, président de l‘Union des auto-entrepreneurs.

Mais “pour passer d’une hausse de 7% à 100%, soit un million d’auto-entrepreneurs supplémentaires, il faut aujourd’hui libérer les entreprises du risque de requalification qui les dissuade de recourir aux travailleurs d’indépendant, privant ces derniers d’un potentiel de développement considérable”, a-t-il ajouté dans une déclaration à Reuters. (Yann Le Guernigou, edité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below