27 juillet 2017 / 06:57 / dans 5 mois

AstraZeneca-Revers sur le Mystic et baisse des ventes au T2

LONDRES, 27 juillet (Reuters) - AstraZeneca a subi un important revers jeudi avec l‘annonce de résultats décevants d‘un essai en combinaison de deux produits d‘immunothérapie, le durvalumab et le tremelimumab, pour traiter le cancer du poumon.

Les premiers résultats de l‘étude clinique, connue sous le nom de Mystic, montrent que cette combinaison n‘est pas plus efficace pour stopper la progression de la maladie que la chimiothérapie chez les patients présentant certaines tumeurs.

Les résultats de l‘étude étaient censés démontrer la valeur des médicaments en développement d‘AstraZeneca. Les incertitudes sur son issue ont alimenté les spéculations récentes sur un départ possible du directeur général Pascal Soriot.

“Malgré les résultats initiaux, nous devons faire preuve de patience car l‘essai Mystic continue comme prévu pour évaluer les taux de survie”, a déclaré Pascal Soriot.

AstraZeneca a par ailleurs annoncé une nouvelle baisse de ses ventes au deuxième trimestre, conséquence de la perte de brevets sur des médicaments populaires comme l‘anti-cholestérol Crestor.

Le chiffre d‘affaires du deuxième trimestre a reculé de 10% à 5,05 milliards de dollars (4,30 milliards d‘euros), à comparer à un consensus Reuters de 5,0 milliards.

Le bénéfice par action a progressé de 5% à 87 cents, supérieur lui aussi au consensus qui était à 80 cents.

AstraZeneca a réitéré ses prévisions pour l‘ensemble de l‘exercice. (Ben Hirschler, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below