26 juillet 2017 / 10:56 / dans 4 mois

GSK fait mieux que prévu au T2 et réorganise sa recherche

LONDRES, 26 juillet (Reuters) - La nouvelle directrice générale de GlaxoSmithKline a annoncé mercredi la réorganisation de son département de recherche après avoir publié des résultats trimestriels meilleurs que prévu.

GSK espère ainsi accroître la rentabilité de son activité pharmaceutique.

Emma Walmsley, qui a pris ses fonctions en avril, a indiqué que le pharmacien consacrerait ses investissements à des domaines prioritaires, comme les maladies respiratoires et infectieuses, ajoutant que deux autres secteurs, l‘oncologie et les maladies auto-immunes pourraient être également concernés.

Plus d‘une trentaine de projets aux stades pré-cliniques et cliniques seront ainsi arrêtés.

Le premier laboratoire britannique a publié un bénéfice ajusté par action en hausse de 12% à 27,2 pence au titre du deuxième trimestre. Les analystes anticipaient un bénéfice de 26,2 pence, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d‘affaires a également augmenté de 12% à 7,32 milliards de livres (8,21 milliards d‘euros), dépassant là encore le consenus qui le donnait à 7,26 milliards.

L‘action perdait 0,35% en Bourse de Londres.

Kate Holton; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below