26 juillet 2017 / 10:13 / il y a 3 mois

Le secteur du luxe conforté par un avis relatif à Coty

LUXEMBOURG, 26 juillet (Reuters) - Coty a le droit d‘interdire à l‘un de ses distributeurs agréés de vendre ses produits sur des sites internet tiers, a estimé mercredi Nils Wahl, avocat général à la Cour de justice de l‘Union européenne (CJUE), un avis qui va dans le sens des marques de luxe.

“Un fournisseur de produits de luxe peut interdire à ses distributeurs agréés de vendre ses produits sur d‘autres plates-formes tierces comme Amazon ou eBay”, a déclaré Nils Wahl.

La filiale allemande du groupe américain de produits de beauté et de soin, dont le portefeuille de marques comprend Marc Jacob, Calvin Klein et Chloé, s‘oppose au détaillant agréé Parfümerie Akzente, qui vend des articles Coty sur des sites tels qu‘Amazon sans son consentement.

Les marques de luxe estiment qu‘elles doivent être libres de choisir les distributeurs qui vendent leurs produits afin de protéger leur image et leur exclusivité.

Les juges de la CJUE, qui suivent les recommandations des avocats généraux quatre fois sur cinq, rendront leur jugement sur l‘affaire dans les prochains mois.

Michele Sinner et Foo Yun Chee, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below