26 juillet 2017 / 09:43 / il y a un mois

LEAD 2-Metro 1er actionnaire de Fnac Darty après la sortie de Pinault

* La famille Pinault cède sa part pour 452 mlns d'euros

* Metro devient 1er actionnaire avec 24,33% du capital

* Ceconomy fait son entrée sur le marché français

* Fnac Darty pourrait devenir une cible pour le groupe allemand (Actualisé avec commentaires d'analystes, précisions)

PARIS, 26 juillet (Reuters) - Le groupe allemand Metro va devenir l'actionnaire de référence de Fnac Darty en rachetant la participation de la famille Pinault, actionnaire historique de la Fnac.

Artémis, holding familial des Pinault et actionnaire de contrôle du groupe Kering, a annoncé mercredi la cession de sa part de 24,33% dans le capital de Fnac Darty à Ceconomy, la division d'équipements électroniques du distributeur allemand pour un montant de l'ordre de 452 millions en numéraire, soit 70 euros par action Fnac Darty.

Le prix d'achat pourrait être révisé en cas d'offre de rachat sur Fnac Darty de la part de Metro ou d'une de ses filiales dans les deux ans à venir.

"Après avoir été soutenue par Artémis depuis son introduction en Bourse en 2013, l’équipe dirigeante de Fnac Darty va bénéficier de l’appui de Ceconomy, en tant qu’actionnaire de référence, pour poursuivre le déploiement de sa stratégie", écrit Fnac Darty dans un communiqué.

Ceconomy, qui deviendra ainsi le premier actionnaire du distributeur et fera son entrée sur le marché français, disposera de trois administrateurs au conseil du groupe après la finalisation de la transaction, prévue d'ici fin août.

La participation directe d'Artémis dans la Fnac remonte à sa mise en Bourse par le groupe PPR (ex-Kering) en juin 2013, faute d'avoir trouvé un repreneur pour sa filiale en perte de vitesse.

La Fnac n'était plus depuis longtemps un actif stratégique pour Artémis, recentré sur le luxe avec Kering et ses marques Gucci ou Saint Laurent, la maison de ventes aux enchères Christie's et le prestigieux vignoble bordelais de Château Latour.

La sortie de la famille Pinault intervient alors que Fnac Darty vient de changer de dirigeant, Alexandre Bompard ayant pris la direction de Carrefour le 18 juillet.

Sous sa houlette, le distributeur de produits culturels et électroniques est parvenu à stabiliser ses ventes, dans un marché très difficile où la concurrence d'Amazon pèse.

Il a aussi redressé sa rentabilité grâce à d'importantes réductions de coûts avant de couronner son parcours par le rachat de Darty l'an dernier, à l'issue d'une bataille homérique avec Conforama, filiale du sud-africain Steinhoff.

Depuis sa mise sur le marché, la capitalisation boursière du groupe est passée de moins de 365 millions en 2013 à plus de deux milliards actuellement.

Le titre Fnac Darty prenait 5,39% à la Bourse de Paris à 79,58 euros vers 12h15, tandis que Metro grimpait de 6,0% à 9,78 euros à Francfort.

"Avec des ventes annuelles de 22 milliards d'euros, Ceconomy est de loin le leader d'un marché électronique en pleine consolidation", soulignent les analystes de Raymond James, pour qui cette opération témoigne des ambitions du groupe allemand en tant que "consolidateur" du secteur en Europe continentale.

Ceconomy sera libre de céder une part de 9% dans Metro après une période de "lock-up" de six mois qui a débuté à la mi-juillet et Fnac Darty, après l'opération d'aujourd'hui, est devenu sa cible la plus évidente, ajoutent-ils.

Graphique: bit.ly/2h2wriZ (Jean-Michel Bélot et Pascale Denis, édité par Matthieu Protard)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below