25 juillet 2017 / 08:00 / il y a 4 mois

CORR-Norsk Hydro-Bond des profits au T2, impact limité du Qatar

(Au §8 bien lire 500 mlns de couronnes et non dollars)

OSLO, 25 juillet (Reuters) - Norsk Hydro, l‘un des principaux producteurs mondiaux d‘aluminium, a fait état mardi d‘un bénéfice d‘exploitation en forte hausse et conforme aux attentes au deuxième trimestre et a dit que les sanctions dont fait l‘objet le Qatar n‘ont eu qu‘un impact limité sur ses activités dans l‘émirat.

Norsk Hydro co-détient avec Qatar Petroleum la fonderie d‘aluminium Qatalum dont les livraisons ont été perturbées le mois dernier en raison des sanctions imposées au Qatar par l‘Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l‘Egypte.

La fonderie, qui produit plus de 600.000 tonnes d‘aluminium de première fusion par an, n‘a pu expédier sa production depuis le port de Jebel Ali aux Emirats arabes unis et a dû trouver des alternatives. Les expéditions se font actuellement via Oman.

Norsk Hydro a dit avoir constaté “des effets limités des sanctions imposées au Qatar,” tout en ajoutant que les résultats de Qatalum au deuxième trimestre étaient en hausse à la faveur de la progression des cours de l‘aluminium.

Le bénéfice opérationnel du groupe est ressorti à 2,9 milliards de couronnes (311,5 millions d‘euros) au deuxième trimestre contre 1,6 milliard de couronnes pour la période correspondante de 2016 et 3 milliards de couronnes attendu en moyenne par les analystes interrogés par Reuters.

Vers 07h45 GMT, l‘action Norsk Hydro cède 3,42% à la Bourse d‘Oslo dont l‘indice de référence ne recule que de 0,28%. Elle a progressé de 50% sur les 12 derniers mois, soutenue par la hausse de la demande mondiale d‘aluminium.

Le groupe, qui a dit avoir bénéficié d‘une hausse des cours de l‘aluminium sur le trimestre, a confirmé ses prévisions d‘évolution de la demande et précisé que le marché mondial était globalement équilibré. Il a ajouté que son objectif de réduction de 500 millions de couronnes de ses coûts sur l‘année était en bonne voie, bien qu‘avec un léger retard.

“Nous ne nous attendons qu‘à des changements mineurs dans le consensus des analystes”, a dit Hjalmar Alberg, analyste de Kepler Cheuvreux.

Ole Petter Skonnord, Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below