24 juillet 2017 / 16:49 / il y a 3 mois

Luxottica confiant pour ses objectifs 2017 et la fusion Essilor

MILAN, 24 juillet (Reuters) - Luxottica a confirmé lundi ses objectifs pour 2017 au vu de ses résultats du premier semestre qui font ressortir un bénéfice d‘exploitation légèrement supérieur aux attentes.

Le fabricant de lunettes, propriétaire de la marque Ray-Ban, s‘est aussi montré confiant pour son projet de fusion annoncé en janvier avec Essilor, disant s‘attendre à finaliser la procédure d‘approbation vers la fin 2017.

Essilor a communiqué à l‘unisson à Paris.

Le directeur général Massimo Vian a confirmé la prévision d‘une croissance du chiffre d‘affaires de 5% au maximum à devises constantes en 2017 et d‘une progression du même ordre du bénéfice d‘exploitation et du bénéfice net, hors éléments exceptionnels.

“Nous maintenons nos prévisions (...) et nous le faisons avec beaucoup d‘énergie positive”, a-t-il dit à Reuters.

Au premier semestre, le chiffre d‘affaires a augmenté de 1,8% en monnaies constantes, à 4,92 milliards d‘euros, un chiffre à peu près conforme aux estimations.

Le bénéfice opérationnel est ressorti à 899 millions d‘euros, en hausse de 1,9%, à comparer au consensus de 873 millions d‘euros établi par Reuters. Il a représenté 18,3% du chiffre d‘affaires.

Les ventes en Europe ont augmenté de 15%, hors effet de change, mais elles ont reculé de 1% en Amérique du Nord. Luxottica, qui réalise 57% de son chiffre d‘affaires sur ce marché, s‘est efforcé de réduire les promotions dans ses enseignes américaines Sunglass Hut et LensCrafters.

En Asie-Pacifique, notamment en Chine où le groupe a entrepris de rationaliser son réseau de distribution pour lutter contre la contrefaçon, les ventes ont reculé de 5,6%.

Luxottica a réduit considérablement son réseau de distributeurs indépendants pour vendre en direct par internet ou via ses magasins Ray Ban.

“Nous sommes encore plus convaincus que notre stratégie était la bonne (...), nous voulons parler directement au consommateur”, a dit Massimo Vian.

Après l‘annonce la semaine dernière du départ d‘un autre cadre dirigeant, le directeur général s‘est dit fermement attaché au groupe qu‘il considère davantage “comme une famille que comme une entreprise.”

Luxottica a connu des démissions en chaîne depuis que le fondateur et principal actionnaire Leonardo Del Vecchio est revenu aux commandes il y a trois ans. (Valentina Za et Claudia Cristoferi, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below