24 juillet 2017 / 13:08 / il y a 4 mois

LEAD 2-Halliburton prudent sur la croissance des puits aux USA

(Actualisé avec commentaires sur les puits, baisse du titre)

24 juillet (Reuters) - Halliburton a publié lundi de solides résultats pour le deuxième trimestre mais a averti que la croissance du nombre de puits en Amérique du Nord commençait à se stabiliser, ce qui pèse sur son cours de Bourse.

Les groupes de services pétroliers comme Halliburton et Schlumberger, le numéro un mondial du secteur, ont vu leurs résultats portés par la hausse de puits en activité en Amérique du Nord, en dépit d‘un cours du baril qui ne dépasse pas les 50 dollars.

Baker Hughes a dénombré 764 puits en activité pendant la semaine au 21 juillet, contre 371 un an plus tôt, mais c‘est un de moins que la semaine précédente au 14 juillet.

“Aujourd‘hui, le nombre de puits (”rig count“) montre des signes de stabilisation et les clients appuient sur le frein”, a commenté Dave Lesar, président exécutif de Halliburton, en commentant les résultats du deuxième trimestre. “Ce freinage, on le sent partout en Amérique du Nord.”

Mark Richard, le directeur marketing de Halliburton, avait déjà dit le 11 juillet à Reuters que le boom du pétrole de schiste ralentirait probablement l‘an prochain. En marge d‘une conférence pétrolière à Istanbul, il avait estimé que le nombre de puits en activité pourrait culminer à un millier fin 2017 puis se stabiliser.

A Wall Street, l‘action de Halliburton, le numéro trois mondial des services pétroliers, décroche de 2,97% à 43,06 dollars vers 14h55 GMT alors qu‘il avait monté dans les échanges d‘avant-Bourse en réaction aux résultats trimestriels.

Le groupe américain a fait état d‘un bénéfice net de 28 millions de dollars (24 millions d‘euros) sur les trois mois à fin juin, soit trois cents par action, contre une perte de 3,21 milliards (-3,73 dollars/action) il y a un an quand il avait passé une lourde charge dans ses comptes à la suite de l‘échec de son projet de fusion avec Baker Hughes, finalement racheté par General Electric.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 27 cents, neuf de plus que le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d‘affaires du groupe a atteint 4,96 milliards de dollars contre 3,84 milliards un an plus tôt, Halliburton engrangeant ainsi un deuxième trimestre consécutif de croissance des ventes après sept trimestres de baisses à deux chiffres.

En Amérique du Nord, le chiffre d‘affaires a augmenté de 83% à 2,77 milliards de dollars avec une amélioration des marges qui devrait se poursuivre sur les prochains trimestres, a précisé le directeur général Jeff Miller.

Schlumberger, le numéro un mondial, avait aussi fait état vendredi d‘une forte demande en Amérique du Nord et a dit observer par ailleurs une reprise sur ses marchés internationaux. (Yashaswini Swamynathan et Nivedita Bhattacharjee à Bangalore, Benoit Van Overstraeten et Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below