21 juillet 2017 / 06:41 / dans 4 mois

Siemens se désengage de la JV russe Interautomatika

FRANCFORT, 21 juillet (Reuters) - Siemens se retirera de la coentreprise russe Interautomatika à la suite d‘une affaire dans laquelle quatre turbines à gaz vendues pour être utilisées en Russie se sont retrouvées en Crimée, une région faisant l‘objet de sanctions de l‘Union européenne (UE).

“Siemens supprimera intégralement son investissement minoritaire dans la société russe Interautomatika qui propose des biens et des services dans les instruments et systèmes de contrôle de centrales électriques”, explique le conglomérat industriel allemand vendredi dans un communiqué.

Siemens ajoute qu‘il dispose d‘informations sérieuses suivant lesquelles les quatre turbines à gaz livrées durant l‘été 2016 pour un projet à Taman, dans le sud de la Russie, ont été modifiées localement et illicitement déplacées vers la Crimée. (Georgina Prodhan, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below