20 juillet 2017 / 13:05 / dans 2 mois

BCE-Principaux extraits de la conférence de presse de Mario Draghi

FRANCFORT, 20 juillet (Reuters) - Voici les principaux extraits de la conférence de presse donnée par Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), laquelle a maintenu jeudi sa politique monétaire inchangée comme prévu :

SUR DES MODIFICATIONS EVENTUELLES DU PROGRAMME DE RACHAT D‘ACTIFS

”Nous devons être tenaces et patients parce que nous n‘y sommes pas encore.

“Nous avons également été unanimes à faire savoir qu‘il n‘y avait aucun changement dans le pilotage des anticipations et aussi pour ne pas fixer de date précise pour discuter des changements à l‘avenir; en d‘autres termes, nous disons simplement que nos discussions devraient se tenir (...) à l‘automne”.

SUR CE QUE LA BCE POURRAIT FAIRE CET AUTOMNE

”Nous n‘avons pas discuté de ce que nous allons faire pour septembre et encore moins pour après septembre. La conclusion a été unanime: il ne faut pas fixer de date.

Nous avons besoin de réfléchir, d‘avoir beaucoup d‘éléments (...) il y a beaucoup d‘incertitudes. Le Conseil des gouverneurs ne veut pas être contraint de prendre des décisions sans avoir la totalité des éléments.”

DES DISCUSSIONS SUR LE QE CET AUTOMNE

”C‘est pour cela que nous en discuterons à l‘automne et que nous ne voulons pas fixer de date précise, parce que nous voulons disposer de tous les éléments disponibles à cette période, ce que nous aurons d‘ici là.

“Ce sera une discussion en plusieurs parties (...) d‘abord et surtout, il faudra regarder la trajectoire de l‘inflation, pour voir si elle converge d‘une manière durable et autonome vers notre objectif”.

SUR LA FAIBLE RÉACTION DES SALAIRES

”Notre conclusion est que oui, à la fin, nous reviendrons à une relation similaire à celle que nous avions avant la crise. Je parle du marché du travail, mais il y a d‘autres raisons pour lesquelles cette réaction est retardée. Il y a par exemple le processus de désendettement qui explique aussi pourquoi tout ceci est plus lent qu‘en temps normal.

“Mais nous sommes confiants, nous avançons. C‘est un mélange de confiance, de prudence et de patience”.

“NOUS SOMMES PRÊTS”

“Si les perspectives deviennent moins favorables ou si les conditions financières deviennent incompatibles avec tout nouveau progrès vers un ajustement régulier de la trajectoire d‘inflation, le Conseil des gouverneurs se tient prêt à augmenter le programme en taille et/ou en durée”.

CROISSANCE SOLIDE

“Les informations disponibles confirment un renforcement continu de la croissance économique en zone euro, qui s‘élargit aux secteurs et aux régions”.

REPRISE ROBUSTE

“Nous connaissons finalement une reprise robuste et il ne reste qu‘à attendre que les salaires et les prix suivent pour aller vers notre objectif. A partir de là, la dernière chose que voudrait le Conseil des gouverneurs serait un resserrement des conditions monétaires qui ralentirait ce processus, voire même le menacerait”.

LENTEUR DES REFORMES STRUCTURELLES

“Les perspectives de croissance économique restent freinées par la lenteur de la mise en œuvre des réformes structurelles. (...) Les risques pesant sur ces perspectives de croissance de la zone euro sont considérés comme globalement équilibrés. D’une part, la dynamique conjoncturelle positive constatée actuellement accroît la probabilité d’une reprise économique plus vigoureuse. D’autre part, des risques à la baisse demeurent, en lien principalement avec des facteurs mondiaux”.

TAUX DE CHANGE

“Les évolutions des taux de change ont été évoquées dans les discussions sous différentes formes”.

POLITIQUE MONÉTAIRE ET CONVERGENCE DE L‘INFLATION

“Nos mesures de politique monétaire ont continué de préserver les conditions de financement très favorables, qui sont nécessaires pour assurer une convergence durable des taux d’inflation vers des niveaux inférieurs à, mais proches de 2 %, à moyen terme”.

NIVEAU D‘INFLATION

“L‘inflation de base devrait rester à son niveau actuel pour les mois à venir”.

RISQUES POUR LA CROISSANCE

“Les risques pesant sur les perspectives de croissance sont désormais globalement équilibrés”.

PAS DE DYNAMIQUE D‘INFLATION PLUS FORTE

“Même si l‘expansion économique actuelle nous rend confiants que l‘inflation accélérera graduellement vers les niveaux en ligne avec notre objectif, elle ne s‘est pas encore traduite par une dynamique d‘inflation plus forte”.

INFLATION SOUS-JACENTE

“L‘inflation est atténuée par la faiblesse des prix de l‘énergie. Mais les mesures de l’inflation sous-jacente restent aussi faibles”. (Bureau de Francfort, Yann Le Guernigou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below