20 juillet 2017 / 09:29 / dans 5 mois

BOURSE-La prudence d'EasyJet tire le secteur aérien vers le bas

20 juillet (Reuters) - Le secteur aérien européen souffre jeudi en Bourse dans le sillage de commentaires prudents d‘EasyJet sur ses perspectives de bénéfices.

La compagnie britannique à bas coûts a relevé jeudi son objectif de bénéfice 2017 après un troisième trimestre marqué par une amélioration du taux de remplissage de ses avions et le maintien d‘un contrôle strict de ses coûts.

EasyJet table sur un bénéfice avant impôts situé entre 380 millions et 420 millions de livres cette année (430-475 millions d‘euros).

“La performance au T3 a été meilleure que prévu (...) mais, comme nous l‘avons dit dans nos prévisions, nous voyons toujours venir au T4 des pressions sur nos rendements sur l‘année entière, ce qui explique pourquoi la fourchette est assez large”, a déclaré à des journalistes le directeur financier d‘EasyJet, Andrew Findlay.

Orienté à la hausse à l‘ouverture, le titre EasyJet perd près de 6% à 1.334 pence en Bourse de Londres vers 09h00 GMT, la plus forte baisse du FTSE, qui progresse au même moment de 0,38%.

Dans le sillage d‘EasyJet, Air France perd 4,7% à 12,85 euros, la plus forte baisse de l‘indice SBF 120 <.SBF 120>, qui gagne 0,21%.

Lufthansa perd 6,5%, en queue du Dax, Ryanair cède 3,44% et IAG, la maison-mère de British Airways, recule de 2,83%.

L‘indice européen des transports et des loisirs perd 1,21%, le plus fort repli sectoriel en Europe. (Avec Alistair Smout, Patrick Vignal pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below