5 avril 2017 / 09:05 / dans 5 mois

BOURSE-JCDecaux chute, JPMorgan et Goldman Sachs prudents à court terme

PARIS, 5 avril (Reuters) - Le numéro un mondial de la communication extérieure JCDecaux enregistre la plus forte baisse du SBF 120 mercredi matin à la Bourse de Paris, pénalisé par l‘abaissement du conseil de JPMorgan ainsi que de Goldman Sachs.

A 09h00 GMT, l‘action perd 3,6% à 31,61 euros alors que l‘indice SBF 120 est quasiment inchangé (-0,01%).

Dans une note, les analystes de JPMorgan estiment qu‘à court terme, le potentiel de hausse de JCDecaux en terme de résultats est “limité” en raison “d‘un ralentissement de la rentabilité sur les contrats importants et la perte du marché des vélos en libre-service à Paris”.

Leur recommandation passe à “neutre” contre “surpondérer” auparavant.

De leur côté, les analystes de Goldman Sachs ont abaissé leur recommandation à “neutre” contre “achat”, après la forte progression du titre depuis le début d‘année (+17%) liée à des prévisions rassurantes pour le premier trimestre.

Dans une note consacrée au secteur des médias en Europe, les analystes de la banque américaine estiment que la période électorale actuelle n‘est pas propice à JCDecaux car “les annonceurs ont généralement tendance à éviter la publicité extérieure”.

JPMorgan tout comme Goldman Sachs soulignent par ailleurs l‘importance de l‘appel d‘offres en cours pour le contrat publicitaire d‘une durée de dix ans auprès de la régie des transports de New York (Metropolitan Transportation Authority, MTA), actuellement détenu par l‘américain Outfront Media .

“JCDecaux a indiqué à plusieurs reprises qu‘une acquisition éventuelle d‘Outfront ou des activités américaines de Clear Channel Outdoor dépendrait du résultat de cet appel d‘offres”, rappellent les analystes de Goldman Sachs.

“Ce contrat serait essentiel pour JCDecaux comme vitrine de son expertise dans le numérique mais pourrait être remporté à des conditions financières défavorables”, préviennent pour leur part les analystes de JPMorgan.

Ces derniers attendent une annonce sur ce contrat dans les trois prochains mois, qui devrait constituer, selon eux, le prochain catalyseur sur le titre.

Parallèlement, les analystes de Goldman Sachs ont revu leur recommandation sur TF1 à “neutre” contre “achat”. Le titre du groupe de télévision se replie de 1,37% à 11,18 euros. (Laetitia Volga et Blandine Hénault, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below