3 avril 2017 / 10:47 / il y a 8 mois

BOURSE-Sartorius Stedim chute, un coup de frein de la demande évoqué

PARIS, 3 avril (Reuters) - Sartorius Stedim Biotech perd près de 10%, la plus forte baisse du SBF 120, lundi à la mi-journée après l‘annonce d‘une acquisition à l‘occasion de laquelle la société a confirmé ses objectifs financiers tout en faisant état d‘une demande ralentie en début d‘exercice et de goulets d‘étranglement dans les livraisons en Amérique du Nord.

A 12h35, le titre du spécialiste des biotechnologies perd 9,26% à 57,30 euros, retombant à son niveau de début février dans des volumes plus de cinq fois supérieurs à leur moyenne des 90 dernières séances. Au même moment, le SBF 120 est pratiquement inchangé.

Sartorius Stedim a annoncé avant l‘ouverture le rachat d‘Umetrics, un développeur suédois de logiciels pour l‘industrie biopharmaceutique, pour un montant de 72,5 millions de dollars (68 millions d‘euros) hors endettement.

Umetrics devrait générer cette année un chiffre d‘affaires d‘environ 15 millions de dollars et une marge d‘Ebitda à deux chiffres, précise un communiqué.

Sartorius Stedim a confirmé à cette occasion ses objectifs financiers pour l‘exercice 2017, à savoir une hausse de 8% à 12% du chiffre d‘affaires et une augmentation d‘un demi-point environ de sa marge brute d‘exploitation (marge d‘Ebitda), par rapport à celle de 27,5% réalisée sur l‘exercice précédent, à taux de change constants dans les deux cas.

Mais le groupe explique que “l‘effet positif de l‘acquisition d‘Umetrics sera contrebalancé par une demande client freinée en début d‘exercice, ainsi que par les goulets d‘étranglement temporaires dans les livraisons du côté des milieux de cultures cellulaires en Amérique du Nord dont les effets devraient se faire essentiellement ressentir au deuxième semestre 2017”.

Pour Oddo Securities, “vu les niveaux de valorisation, cette annonce risque de coiffer le momentum et limiter le potentiel de bonne surprise ou de révision des guidance qui d‘habitude portent le titre”.

L‘intermédiaire, qui juge par ailleurs le rachat d‘Umetrics a priori intéressant, a abaissé son opinion à “neutre” contre “acheter” avec un objectif de cours ramené de 70 à 63 euros.

Le communiqué :

Marc Angrand, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below