29 mars 2017 / 10:35 / dans 8 mois

Accord entre la Grèce et ses créanciers sur les réformes-sources

ATHENES, 29 mars (Reuters) - La Grèce est parvenue à un accord avec ses créanciers sur plusieurs points clés de leurs négociations en cours comme les réformes du marché du travail, les réductions de dépenses ou l‘énergie, ouvrant la voie à un accord global avant la réunion des ministres des Finances de la zone euro le 7 avril, ont indiqué mercredi des sources proches des discussions.

Les négociations entre Athènes, l‘Union européenne et le Fonds monétaire international - qui n‘a pas encore décidé s‘il participerait ou non au plan de sauvetage - durent depuis des mois, ravivant les craintes d‘une nouvelle crise en Europe.

Les créanciers de la Grèce exigent du pays de nouveaux efforts pour pouvoir débloquer une tranche supplémentaire du plan d‘aide qui court jusqu‘en 2018.

Les réductions de dépenses de retraite, la rationalisation de la compagnie d‘électricité nationale et les réformes du marché du travail ont constitué les principaux points d‘achoppement des discussions. Athènes a accepté le mois dernier d‘adopter des mesures correspondant à 2% de son produit intérieur brut afin de convaincre le FMI de participer au plan, comme le demandent les autres pays de l‘Union européenne.

La Grèce s‘engage à réduire les retraites dans une proportion allant jusqu‘à 1% du PIB d‘ici 2019, ont dit deux sources à Reuters sous le couvert de l‘anonymat. Un abaissement du seuil d‘exonération de taxes permettra d‘économiser un autre pour cent du PIB, a dit un responsable de l‘UE.

“Je pense qu‘il y aura un accord d‘ici l‘Eurogroupe du 7 avril”, a dit l‘une des sources.

A Bruxelles, une porte-parole de la Commission européenne a dit ne pas être en mesure de confirmer les informations sur un accord préliminaire.

Les dernières avancées devraient permettre un retour rapide des chefs de mission de l‘UE et du FMI à Athènes dans les prochains jours, afin de finaliser les détails de l‘accord avant la réunion de l‘Eurogroupe à Malte. Les discussions se font pour le moment par téléconférence.

Une fois l‘accord officialisé, le gouvernement fera adopter les réformes dès que possible par le Parlement, peut-être dès la semaine prochaine, a précisé une des sources. (Renee Maltezou et Lefteris Papadimas, avec la contribution de Francesco Guarascio à Bruxelles, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below