29 mars 2017 / 07:00 / dans 8 mois

Chine-Départ inattendu du patron de Fosun International

HONG KONG, 29 mars (Reuters) - Le conglomérat chinois Fosun International, connu dans le monde entier pour sa frénésie d‘acquisitions, a annoncé le départ inattendu de son directeur général et de son vice-président à l‘occasion d‘un remaniement qui suscite des interrogations sur la poursuite de sa stratégie.

La démission du directeur général et cofondateur Liang Xinjun et celle du vice-président senior Ding Guoqi ne sera pas sans impact sur le groupe dont les activités vont des loisirs à l‘assurance, a reconnu Guo Guangchang, également cofondateur et président du conseil d‘administration.

“Le départ de Ding Guoqi et de Xinjun, en particulier celui de Xinjun dû à des raisons de santé, aura un impact sur Fosun sur le court terme”, a-t-il dit à des journalistes à Hong Kong.

“Mais il faut voir le bon côté des choses. Comme vous le voyez avec l‘arrivée d‘une nouvelle équipe de direction, les talents ne manquent pas à Fosun.”

Liang Xinjun a été remplacé par le troisième cofondateur, Wang Qunbin, a annoncé le groupe qui est propriétaire en France du Club Med et du Cirque du Soleil.

Ding Guoqi, administrateur de longue date et ancien directeur financier, a démissionné en raison d‘engagements familiaux, a indiqué le groupe sans autre précision dans un communiqué publié mardi soir.

Les deux hommes ne conserveront pas de poste honorifique au sein de l‘entreprise, contrairement à un usage répandu en Chine.

Plusieurs sources proches de Fosun avaient fait état de tensions croissantes entre Guo et Liang. Guo a reconnu mercredi avoir été spécialement “exigeant” envers le directeur général mais il a ajouté que les trois fondateurs -- anciens condisciples qui travaillent ensemble depuis 25 ans -- restaient plus proches que jamais.

“Xinjun, Wang Qunbin et moi-même (...) sommes comme des frères. Xinjun a apporté une énorme contribution au développement de Fosun”, a affirmé Guo.

L‘annonce du remaniement a coïncidé avec la publication des résultats annuels de Fosun faisant ressortir un bénéfice net record de 10,27 milliards de wons (1,38 milliard d‘euros), en hausse de 28%.

Liang Xinjun, qui détient 24% du groupe et a une fortune personnelle estimée à 2,2 milliards de dollars selon les données en temps réel du magazine Forbes, était le visage le plus connu de Fosun, notamment pendant la bataille pour le contrôle du Club Med.

Liang, Wang et Guo avaient fondé Fosun en 1992 en s‘inspirant de l‘exemple de Warren Buffet aux Etats-Unis, utilisant les ressources dégagées par l‘activité d‘assurance pour effectuer des investissements plus lucratifs.

Fosun a ainsi parié sur l‘assurance au Portugal, le voyagiste britannique Thomas Cook ou le One Chase Manhattan Plaza, siège new-yorkais de JPMorgan qu‘il a acquis en 2013, en plus de ses investissements en France.

L‘action Fosun gagnait 2,6% en fin de séance à Hong Kong, à 11,78 dollars HK. (Anne Marie Roantree et Julie Zhu, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below