27 mars 2017 / 13:43 / dans 6 mois

Brexit ou pas, Siemens restera engagé en Grande-Bretagne

FRANCFORT, 27 mars (Reuters) - Le groupe industriel allemand Siemens a déclaré lundi être engagé sur le long terme en Grande-Bretagne, qui déclenchera officiellement mercredi le processus du Brexit.

Le groupe, qui emploie plus de 15.000 personnes dans le pays, a joué un rôle important dans les projets ferroviaires de Thameslink et de Crossrail à Londres, et a investi 160 millions de livres (185 millions d‘euros) dans une usine d‘éoliennes à Hull.

“Même si les termes exacts de la sortie de la Grande-Bretagne de l‘Union européenne ne sont pas clairs, nous sommes engagés à Londres sur le long terme”, a déclaré Jürgen Maier, patron de la division britannique de Siemens, sans toutefois fournir de précision chiffrée sur les investissements futurs du groupe.

La semaine dernière, Deutsche Bank a également témoigné de son attachement à la capitale britannique en y choisissant de nouveaux locaux pour son siège local.

Les groupes américains Google,, Facebook FB.O>, Apple, Snap et Amazon ont aussi annoncé de nouveaux investissements dans la capitale britannique. (Georgina Prodhan, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below