23 mars 2017 / 08:04 / dans 8 mois

L'Allemagne dit que son excédent courant va baisser

BERLIN, 23 mars (Reuters) - L‘important excédent des comptes courants allemands est le résultat de la compétitivité de la première économie européenne et le gouvernement ne dispose pas de leviers pour agir sur cet indicateur, a déclaré jeudi le ministère des Finances dans un rapport, ajoutant que cet excédent allait se contracter dans les années à venir.

La nouvelle administration américaine a accusé l‘Allemagne de tirer parti de l‘avantage commercial offert par la baisse de l‘euro face au dollar, appelant à l‘ouverture de discussions bilatérales avec Berlin visant à faire baisser le déficit commercial de 65 milliards de dollars (60,2 milliards d‘euros) des Etats-Unis vis-à-vis de l‘Allemagne.

La Commission européenne et le Fonds monétaire international (FMI) ont à de multiples reprises ces dernières années appelé l‘Allemagne à profiter de la faiblesse des taux d‘intérêt pour augmenter ses investissements afin de réduire son excédent courant et celui de sa balance commerciale.

En 2016, l‘excédent commercial de l‘Allemagne a atteint un record de 253 milliards d‘euros et l‘excédent courant, qui prend également en compte les services et les flux d‘investissements, a inscrit un plus haut historique de 266 milliards.

Le ministère des Finances note que cet excédent représente 8,3% du produit intérieur brut (PIB) 2016 - contre un plafond de 6% recommandé par la Commission européenne - après 8,6% en 2015 et un ratio anticipé de 8% en 2018.

Dans son rapport mensuel, le ministère estime qu‘une hausse de la consommation des ménages, une normalisation de la politique monétaire très accommodante de la Banque centrale européenne (BCE) et des facteurs démographiques dans le pays sont susceptibles de faire baisser cet excédent.

“L‘excédent courant allemand est le fruit de nombreux facteurs. Avant tout, il est le résultat de l‘extraordinaire compétitivité de l‘économie allemande”, poursuit le ministère.

“Les comptes courants en Allemagne ne sont pas contrôlés par l‘Etat. Dans tous les cas, toute mesure économique et politique (pour influer sur ces comptes) aurait une portée très limitée.”

En début de semaine, le comité des conseillers économiques du gouvernement allemand a rejeté les critiques étrangères visant l‘excédent des comptes courants du pays. (Joseph Nasr, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below