17 mars 2017 / 12:29 / dans 6 mois

L'UE valide l'accord nucléaire entre la Belgique, Engie et EDF

BRUXELLES, 17 mars (Reuters) - La Commission européenne a validé vendredi l‘accord conclu entre la Belgique et les filiales locales d‘Engie et d‘EDF pour prolonger la durée d‘exploitation de trois centrales nucléaires.

L‘exécutif européen a considéré que ce dispositif était conforme aux règles en matière d‘aides d‘Etat.

Aux termes de leur accord, les filiales belges d‘Engie et d‘EDF vont investir 1,3 milliard d‘euros dans les réacteurs Doel 1 et 2 et Tihange pour pouvoir les exploiter 10 années supplémentaires. L‘Etat belge s‘est engagé pour sa part à indemniser ces compagnies d‘électricité en cas de fermeture prématurée de ces centrales ou de modification de divers paramètres économiques, comme le niveau de la taxe nucléaire.

“La Commission a conclu que la Belgique avait démontré que les mesures évitaient toute distorsion injustifiée du marché énergétique belge”, écrit l‘exécutif européen dans un communiqué.

La Commission a notamment été convaincue par le fait qu‘Engie-Electrabel devra vendre chaque année un volume équivalent à la part de la production annuelle de ces trois réacteurs qui lui revient, ce qui permettra de renforcer la concurrence sur le marché belge. (Robert-Jan Bartunek; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below