15 mars 2017 / 16:56 / dans 6 mois

France-Net rebond du moral des dirigeants de PME-ETI en mars

PARIS, 15 mars (Reuters) - La confiance des dirigeants de PME et ETI (entreprises de taille intermédiaire) françaises est repartie à la hausse ce mois-ci et leurs prévisions d‘investissements ont renoué avec leur niveau record atteint en début d‘année, selon l‘observatoire OpinionWay pour la Banque Palatine et Challenges à paraître jeudi.

La proportion de patrons de PME et ETI se déclarant confiants pour les perspectives d‘activité à six mois de leur propre entreprise atteint 85%, soit quatre points de plus qu‘en février, se maintenant pour le quatrième mois consécutif au-dessus de 80%.

Il s‘agit de son deuxième niveau le plus élevé depuis la création du baromètre en 2010, après le chiffre de 88% relevé en janvier 2016.

Le niveau de confiance des patrons interrogés sur l‘économie française reste stable, à 48% (-1 point) et dépasse largement celui relevé en mars 2016 (39%).

Leur confiance dans les perspectives de l‘économie mondiale est restée inchangé en mars, à 47%, là encore supérieure à celle observée un an plus tôt (42%).

Après avoir reflué en février, l‘indice qui synthétise les perspectives d‘investissement a rebondi de trois points pour égaler son record atteint en janvier 2017, à 118. Il se maintient pour le sixième mois consécutif au-dessus du seuil de 110 points.

Autre élément illustrant la confiance des dirigeants d‘entreprises, les prévisions d‘embauches rebondissent après leur coup d‘arrêt de février.

La proportion de PME et ETI interrogées envisageant d‘augmenter leurs effectifs salariés dans les six mois à venir augmente de quatre points, à 22%, tandis qu‘elles sont 9% à prévoir de réduire leur nombre de salariés (+ 2 points).

Pour Pierre-Yves Dréan, le directeur général de la Banque Palatine, ces chiffres prouvent “que l‘optimisme est bien installé chez les dirigeants”.

“Les échéances électorales ne semblent pas les troubler outre-mesure”, souligne-t-il dans un communiqué.

Cette enquête a été effectuée auprès d‘un échantillon représentatif de 301 dirigeants dont les entreprises génèrent un chiffre d‘affaires compris entre 15 et 500 millions d‘euros, interrogés par téléphone entre le 20 février et le 3 mars. (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below