8 mars 2017 / 14:22 / dans 6 mois

GB-La facture du sauvetage des banques revue en baisse à £23,5 mds

LONDRES, 8 mars (Reuters) - Le gouvernement britannique a revu à la baisse, à 23,5 milliards de livres (27,1 milliards d‘euros), le coût du sauvetage des banques pendant la crise financière, grâce à bonne tenue de Lloyds Banking Group et de Royal Bank of Scotland en Bourse ces quatre derniers mois.

Ce chiffre représente une baisse de 3,3 milliards de livres par rapport à la précédente estimation en novembre, a précisé l‘Office for Budget Responsibility (OBR), organisme indépendant placé auprès du gouvernement, à l‘occasion de la présentation du budget.

Le sauvetage de Lloyds Banking Group pourrait se traduire par un profit de 100 millions de livres pour le contribuable à l‘occasion du désengagement complet de l‘Etat prévu cette année. Jusqu‘ici, l‘OBR tablait sur une perte de 400 millions de livres.

Le coût du sauvetage de RBS serait quant à lui de 29,2 milliards de livres, moins que la perte de 32,4 milliards estimée en novembre.

Lloyds avait bénéficié d‘une injection de capitaux de 20,5 milliards de livres pendant la crise financière, l‘Etat prenant alors une participation de 43% qui a été depuis ramenée à moins de 5%.

Lloyds a renoué avec les bénéfices en 2016 alors que RBS, dont l‘Etat détient plus de 70% du capital, a accusé une perte de sept milliards de livres, sa neuvième année consécutive dans le rouge. (Andrew MacAskill et Lawrence White, Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below