7 mars 2017 / 07:06 / dans 8 mois

LEAD 2-EDF lance son augmentation de capital de 4 milliards d'euros

* Prix unitaire de souscription de €6,35 par action

* Décote de près de 34% par rapport au cours de lundi soir

* L‘Etat souscrira à l‘opération à hauteur de €3 mds

* Très endetté, EDF prévoit de lourds investissements (Actualisé avec précisions et contexte)

PARIS, 7 mars (Reuters) - EDF a annoncé mardi le lancement de son augmentation de capital d‘environ quatre milliards d‘euros avec maintien du droit préférentiel de souscription, destinée à renforcer sa structure financière.

L‘électricien public a précisé dans un communiqué que cet appel au marché serait réalisé sur la base de trois actions nouvelles pour 10 actions existantes, le prix unitaire de souscription étant fixé à 6,35 euros par action nouvelle.

L‘Etat français - qui détient aujourd‘hui 85,6% du capital d‘EDF - a confirmé qu‘il participerait à l‘augmentation de capital à hauteur de 3 milliards d‘euros, ce qui représente environ 75% de l‘opération.

A 6,35 euros par action, le prix de souscription fait ressortir une décote de près de 34% par rapport au cours de clôture de l‘action EDF de lundi (9,618 euros).

“Le produit de l‘augmentation de capital servira principalement au financement des opérations de développement du groupe sur la période 2017-2020, en cohérence avec la stratégie CAP 2030, et d‘une manière générale, à renforcer la flexibilité financière du groupe”, a souligné EDF.

Les banques BNP Paribas, HSBC, JP Morgan et Société générale agissent comme coordinateurs globaux de cette opération, pour laquelle la période de souscription des actions nouvelles sera ouverte du 10 au 21 mars inclus.

Pénalisé par la baisse des prix de marché de l‘électricité, fortement endetté et confronté à des lourds investissements dans le parc nucléaire français, EDF doit aussi financer le projet d‘EPR britannique d‘Hinkley Point ou encore le rachat de l‘activité réacteurs d‘Areva.

Son PDG, Jean-Bernard Lévy, a rappelé dans un entretien aux Echos que l‘Etat s‘était engagé à recevoir ses dividendes en titres pendant trois ans (au titre de 2015, 2016 et 2017), ce qui permettra à EDF, avec l‘augmentation de capital, de renforcer ses fonds propres à hauteur de 8 milliards d‘euros.

LES INVESTISSEURS VEULENT “UN FLOTTANT PLUS IMPORTANT”

Evoquant les nouveaux actionnaires potentiels invités à participer au renflouement d‘EDF à hauteur d‘un milliard d‘euros, Jean-Bernard Lévy a précisé que le groupe avait rencontré des investisseurs français, britanniques, allemands et américains et allait leur présenter l‘opération dans les prochains jours.

“Le message des investisseurs que nous rencontrons, c‘est (...) qu‘un flottant plus important améliorerait la vitalité du titre EDF. Mais c‘est bien sûr à l‘Etat actionnaire de définir sa stratégie. Tant que le flottant reste modeste, nous ne pourrons vraisemblablement pas revenir dans le CAC 40”, a-t-il souligné.

Interrogé sur une éventuelle suppression des tarifs réglementés de l‘électricité, le PDG d‘EDF a estimé qu‘une telle mesure “présenterait un risque mais (...) serait aussi une opportunité cela permettrait à l‘entreprise de fixer ses tarifs plutôt qu‘ils soient fixés par le régulateur”.

“Cela étant, même si une décision de ce type était prise, elle prendrait plusieurs années à être mise en oeuvre. Notre scénario central aujourd‘hui, c‘est que rien ne change.”

Au cours de clôture de lundi, l‘action EDF accusait une chute de 89% depuis son plus haut historique de 86,45 euros atteint en 2007 et de 70% par rapport au prix de son introduction en Bourse en 2005 (32 euros).

Mardi, vers 12h15, elle se repliait de 0,49% à 9,571 euros.

EDF a publié mi-février des résultats 2016 pénalisés par la baisse des prix de marché et de sa production nucléaire en France mais le groupe estime que le rebond de ses performances en 2018 devrait lui permettre d‘atteindre son objectif de flux de trésorerie (cash-flow) positif.

Le communiqué:

bit.ly/2mzpEz8 (Benjamin Mallet, Matthieu Protard et Marc Angrand, avec Geert De Clercq, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below