2 mars 2017 / 09:44 / dans 7 mois

BOURSE-JCDecaux monte grâce à des résultats au-dessus des prévisions

PARIS, 2 mars (Reuters) - L‘action JCDecaux compte parmi les plus fortes progressions jeudi matin à la Bourse de Paris, alors que le groupe de mobilier publicitaire urbain a publié des résultats annuels en baisse mais au-dessus du consensus et a fourni des prévisions jugées rassurantes pour le premier trimestre 2017.

A 10h38, le titre gagne 4,36% à 32,05 euros quand l‘indice SBF 120 est quasi stable (-0,04%) dans le même temps.

La marge opérationnelle du numéro un mondial de la communication extérieure s‘établit à 646,5 millions d‘euros en 2016 (-7%) et bat ainsi le consensus qui tablait sur 638 millions d‘euros, note Kepler Cheuvreux.

Cette performance supérieure aux attentes s‘explique principalement par le dynamisme de l‘activité “Transport” grâce à “la montée en puissance des contrats aéroportuaires en Amérique du Nord qui ont battu le consensus de 3,4%”, rapporte Liberum dans une note.

La marge de JCDecaux a néanmoins été affectée par deux éléments stratégiques : l‘intégration de CEMUSA et la structure du contrat du plus grand réseau d‘abribus publicitaires au monde avec TfL à Londres.

En ce qui concerne les perspectives pour 2017, le groupe a dit anticiper une légère baisse organique de son chiffre d‘affaires ajusté au premier trimestre, sans donner plus de détails.

Selon différents brokers, compte tenu de la base de comparaison élevée, la prévision est au-dessus des attentes. La société contrôlée par la famille Decaux avait démarré en trombe l‘année 2016 (avec une croissance organique des revenus de 10,5%), dopée par le gain de la concession pour les abribus de Londres.

Les analystes de Jefferies tablent sur un baisse du chiffre d‘affaires de 2% en données organiques pour le premier trimestre 2017 et estiment que la prévision de JCDecaux est à environ -1%.

Ils restent à “conserver” sur le titre et rappellent que la prudence est de mise en raison des “incertitudes politiques” pesant sur la France et le Royaume Uni - qui pèsent respectivement 20% et 10% environ du chiffre d‘affaires - et du ralentissement de la croissance en Chine et à Hong Kong (20% du chiffre d‘affaires à eux deux). (Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below