1 mars 2017 / 22:52 / il y a 9 mois

LEAD 1-USA-Le marché automobile reste dynamique avec les rabais

(Actualisé avec chiffres définitifs, analystes)

par Bernie Woodall et Nick Carey

DETROIT, 1er mars (Reuters) - Les ventes d‘automobiles aux Etats-Unis, considérées comme un indicateur avancé de la consommation des ménages, ont légèrement baissé en février mais sont restées solides en raison des promotions consenties par les constructeurs, montrent les chiffres publiés mercredi par ces derniers.

Les ventes de voitures, de SUV et de pick-ups ont reculé à 17,6 millions d‘unités en rythme annualisé en février, contre 17,7 millions un an plus tôt, selon les données d‘Autodata Corp.

Les analystes trouvent des motifs de prudence dans ces statistiques, notamment le rabais de 10% sur le prix moyen de vente des véhicules, d‘après les estimations de trois cabinets suivant l‘évolution des tarifs dans le secteur.

Pour Mark Wakefield, du cabinet AlixPartners, le marché se trouve désormais dans la situation où les constructeurs s‘efforcent avant tout d‘écouler leur production plutôt que de répondre à la demande.

Le défi pour eux est d‘éviter de basculer dans une surproduction ou une guerre des prix, d‘autant que la hausse des taux d‘intérêt renchérit le coût des crédits automobiles pour les acheteurs, dit-il.

“C‘est un équilibre délicat”, déclare Mark Wakefield. “Jusqu‘où puis-je repousser les limites sans susciter de réaction qui nous entraîne tous vers le bas?”

Du côté des bonnes nouvelles pour les constructeurs, les automobilistes américains ont continué d‘acheter de plus en plus de SUV et de pick-ups, des modèles plus gros qui génèrent davantage de bénéfices. Ils ont représenté 62% des ventes en février contre 59,5% il y a un an, selon Autodata Corp.

Les grands constructeurs ont connu des fortunes diverses le mois dernier.

General Motors, numéro un en termes de ventes aux Etats-Unis, a dépassé les attentes de la plupart des analystes avec des ventes en hausse de 4,2%.

Celles de Ford Motor, numéro deux, ont en revanche reculé de 4%, tout en étant supérieures au consensus. Les ventes de ses pick-ups F-Series ont progressé de 9% et celles de ses SUV de 6% mais ses ventes de voitures ont chuté de 24% par rapport à février 2016, a indiqué Ford.

Toyota, le numéro trois du marché américain en volume de ventes, a subi une contraction de 7,2% avec notamment une chute de 15% pour sa berline Camry, son modèle le plus populaire aux Etats-Unis.

Les ventes de Fiat Chrysler Automobiles ont chuté de 10%, dont 15% pour sa marque Jeep.

Nissan Motor a fait mieux que prévu avec une hausse de 3,5%, à laquelle a largement contribué son SUV Rogue (+54%).

Les ventes de Honda ont grimpé de 2,6%. (Catherine Mallebay-Vacqueur et Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below