27 février 2017 / 14:53 / dans 9 mois

POINT MARCHÉS-Wall Street ouvre en baisse à la veille du discours de Trump

27 février (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse lundi, le marché marquant une pause après la série de records des dernières semaines et à la veille d‘un discours très attendu de Donald Trump.

Quelques minutes après le début des échanges, l‘indice Dow Jones perd 30,24 points, soit 0,15%, à 20.791,52. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,14% à 2.364,04 et le Nasdaq Composite cède 0,19% à 5.834,101.

Le président américain doit s‘adresser mardi soir aux deux chambres du Congrès et il pourrait, à cette occasion, préciser ses intentions en matière de relance budgétaire, d‘allègement de la fiscalité et de simplification de la réglementation fédérale, autant de sujets qui ont nourri la hausse des actions depuis son élection le 8 novembre.

Ce mouvement haussier a déjà ralenti la semaine dernière tandis que les secteurs défensifs, comme les télécommunications ou les services aux collectivités (les “utilities”), se distinguaient à la hausse. Ainsi le Dow Jones, s‘il reste sur 11 records de clôture consécutifs, n‘a grignoté que 0,05% vendredi.

Ce lundi, les valeurs technologiques sont à la peine: l‘indice S&P du secteur abandonne 0,33%, Microsoft 0,6%.

Apple cède 0,1% malgré l‘annonce par l‘investisseur multimilliardaire Warren Buffett d‘une augmentation de la participation de son groupe, Berkshire Hathaway, au capital du fabricant de l‘iPhone.

Tesla recule de plus de 3%, Goldman Sachs étant passé à la vente sur le constructeur de voitures électriques.

A la hausse, Berkshire Hathaway gagne 0,45% après ses résultats financiers, publiés samedi.

En Europe, la tendance est tout aussi prudente qu‘à New York: l‘indice large Stoxx 600 perd 0,31% tandis que l‘EuroStoxx 50 est pratiquement inchangé. Le CAC 40 à Paris cède 0,17% et le Dax à Francfort 0,06% alors qu‘à Londres, le FTSE est quasi-stable.

Sur le marché des changes, le dollar se stabilise après avoir touché en début de journée un plus bas de deux semaines et demie face au yen et l‘euro se traite autour de 1,06 dollar.

Le pétrole est en nette hausse, les données publiées par l‘opérateur InterContinental Exchange montrant un nombre record de positions à la hausse. Le Brent a repassé les 56,50 dollars le baril et le brut léger américain se rapproche des 54,50 dollars.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Yashaswini Swamynathan; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below