28 février 2017 / 17:17 / dans 9 mois

France-La ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux inaugurée

BORDEAUX, 28 février (Reuters) - François Hollande a inauguré mardi, à Villognon (Charente), la ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) entre Tours et Bordeaux, qui raccourcira à partir du 2 juillet les temps de trajet entre Paris et le Sud-Ouest.

Une fois lancée l‘exploitation commerciale, ce nouveau tronçon permettra de relier la capitale à Bordeaux en 2h04, contre plus de trois heures actuellement.

Le chantier, qui a bénéficié d‘un financement public-privé de 7,8 milliards d‘euros au total, a duré moins de cinq ans, entre le début et la fin des travaux en juillet 2016.

“Vous avez démontré une nouvelle fois la performance technique et les exploits dont sont capables les entreprises françaises de travaux publics et d‘ingénierie”, a déclaré François Hollande lors de l‘inauguration.

“La LGV va (...) renforcer l‘attractivité des territoires desservis et favoriser de nouveaux pôles d‘activités”, a ajouté le président français.

La SNCF a annoncé en avril dernier 33,5 aller-retours par jour, dont 18,5 directs, après un bras de fer avec le concessionnaire, le consortium Lisea, rémunéré en fonction du trafic sur la LGV.

Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, et le président de la région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, estimaient également que le nombre d‘aller-retours directs prévus était très insuffisant pour que la ligne joue pleinement son rôle.

Sont attendus 2,3 millions de passagers supplémentaires par an pour un total dépassant légèrement les 20 millions de passagers annuels.

En discussion depuis les années 1990, le projet a été déclaré d‘utilité publique en 2009 puis la concession a été confiée deux ans plus tard au groupement Lisea, composé aujourd‘hui de Vinci, de la Caisse des dépôts et consignations, de Meridiam et d‘Ardian (ex-AXA Private Equity).

Depuis la fin des travaux, des essais ont lieu en vue de l‘homologation de la qualité de la voie, des caténaires ou des transmissions radio. (Claude Canellas et Simon Carraud à Paris, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below