9 février 2017 / 14:20 / dans 9 mois

LEAD 1-Nissan plus optimiste sur le yen, s'adaptera à la politique US

(Actualisé avec précisions)

par Naomi Tajitsu

TOKYO, 9 février (Reuters) - Nissan Motor a annoncé jeudi que le yen, en se stabilisant, aurait un effet moins pénalisant que prévu sur son résultat opérationnel annuel tout en affirmant qu‘il s‘adapterait à tout changement d‘orientation de la politique commerciale américaine.

Le deuxième constructeur automobile japonais serait sérieusement exposé si le président américain Donald Trump décidait de relever les droits de douane sur les importations automobiles en provenance du Mexique, où il construit plus de 800.000 voitures par an.

Le partenaire de Renault exporte la moitié environ de sa production mexicaine vers les Etats-Unis.

“Il est probable qu‘il y ait des changements dans la politique commerciale des Etats-Unis, avec de nombreux points positifs et négatifs”, a dit le vice-président exécutif de Nissan, Joji Tagawa, à la presse lors de la présentation des comptes. “Nous y ferons face à mesure qu‘ils se présenteront.”

Pour le troisième trimestre de son exercice décalé, Nissan a publié un bénéfice d‘exploitation inférieur aux attentes, la hausse des dépenses commerciales et les effets de changes ayant éclipsé la vigueur des ventes sur son marché intérieur.

Le bénéfice d‘exploitation s‘est établi à 163,5 milliards de yens (1,36 milliard d‘euros) sur la période octobre-décembre, contre 192,56 milliards un an plus tôt, en retrait par rapport à une prévision médiane de 170 milliards de neuf analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S.

Bien que son chiffre d‘affaires ait augmenté aux Etats-Unis, son bénéfice opérationnel a chuté de 72% sur ce marché, le groupe ayant offert d‘important rabais et ristournes face à la concurrence.

Nissan a maintenu sa prévision d‘un yen à 105 pour un dollar en moyenne sur l‘exercice à fin mars et a laissé inchangés ses objectifs de résultats annuels, net et opérationnel, à respectivement 525 milliards et 710 milliards de yens.

Le vice-président exécutif a estimé que le yen avait trouvé son point de stabilisation et pourrait avoir un impact négatif plus limité sur le bénéfice opérationnel que les 250 milliards de yens budgétisés en mai dernier.

“La parité dollar/yen a été en moyenne d‘environ 106,60 yens jusqu‘à la fin du troisième trimestre (...) si le taux de change se maintient autour du même niveau, nous pourrions subir une perte de change annuelle plus faible”, a-t-il dit.

L‘action Nissan a fini en baisse d‘un peu plus de 2% en Bourse de Tokyo avant la publication de ses comptes trimestriels. (Bertrand Boucey et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below