9 février 2017 / 08:14 / il y a 10 mois

Les mémoires flash de Toshiba très courtisées-source

TOKYO, 9 février (Reuters) - Toshiba a reçu des offres allant de 200 à 400 milliards de yens (1,7-3,3 milliards d‘euros) pour une participation de 19,9% dans son activité de mémoires flash, a déclaré jeudi à Reuters une personne impliquée dans le projet.

Le conglomérat japonais veut récolter au moins 300 milliards de yens de cette cession, a précisé la source, qui a requis l‘anonymat.

Toshiba doit lever rapidement des fonds pour compenser une énorme dépréciation sur une acquisition réalisée en 2015 aux Etats-Unis par sa filiale nucléaire Westinghouse.

Le groupe japonais est le deuxième producteur mondial sur le marché en plein essor des mémoires flash NAND, une technologie de stockage à base de semi-conducteurs utilisée notamment pour les smartphones et les appareils photo numériques.

La participation mise en vente attire des concurrents de Toshiba comme SK Hynix et Micron Technology mais aussi des investisseurs financiers comme Bain Capital. (Taro Fuse et Makiko Yamazaki; Patrick Vignal pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below