8 février 2017 / 22:52 / dans 9 mois

Praluent-Sanofi et Regeneron obtiennent un sursis aux USA

8 février (Reuters) - Une cour d‘appel américaine a prononcé mercredi la suspension d‘un jugement qui aurait empêché Sanofi et son partenaire américain Regeneron Pharmaceuticals de vendre leur traitement du cholestérol Praluent pendant la procédure d‘appel de ce même jugement.

Ce dernier permettait de bloquer à compter du 21 février les ventes du Praluent après qu‘Amgen eut remporté un procès au cours duquel il avait accusé ses deux concurrents d‘infraction au droit des brevets.

Ashleigh Koss, porte-parole de Sanofi, s‘est félicitée de cette décision qui “permet aux patients américains d‘avoir accès en continu à cet important médicament durant la procédure d‘appel”.

Amgen, qui commercialise le Repatha, un traitement concurrent du Praluent, avait porté plainte en octobre 2014 en réclamant à la justice américaine d‘interdire la vente du traitement mis au point par Sanofi et Regeneron.

Le groupe biotechnologique américain avait accusé ces derniers de violation de deux brevets relatifs aux anti-PCSK9, des anticorps visant à traiter les cas difficiles de cholestérol élevé.

Un jury fédéral américain avait reconnu en mars 2016 la validité des brevets d‘Amgen.

Sanofi et Regeneron avaient déposé un recours contre cette décision, qui avait été rejeté une première fois début janvier. (Brendan Pierson; Wilfrid Exbrayat et Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below