8 février 2017 / 16:01 / dans 7 mois

LEAD 1-Le patron d'Eni renvoyé en procès pour corruption au Nigeria

(Actualisé avec précisions, cours de Bourse)

MILAN, 8 février (Reuters) - Le parquet italien a ordonné le renvoi en procès de l‘administrateur délégué du groupe pétrolier Eni, Claudio Descalzi, pour une affaire de corruption au Nigeria, a-t-on appris mercredi de sources judiciaires.

Dix autres personnes ont également été renvoyées en procès, dont Paolo Scaroni, ancien administrateur d‘Eni, ainsi que les sociétés Eni et Royal Dutch Shell, ont précisé les sources.

La nouvelle intervient à quelques semaines de la présentation par le gouvernement de son candidat pour prendre la tête d‘Eni pour les trois prochaines années. Descalzi, qui occupe le poste depuis 2014, pourrait être reconduit.

L‘enquête porte sur l‘acquisition du bloc offshore OPL-245 au Nigeria en 2011 par Eni et Royal Dutch Shell pour quelque 1,3 milliard de dollars (1,2 milliard d‘euros). L‘instruction a été achevée en décembre.

Aucun commentaire n‘a pu être obtenu dans l‘immédiat auprès de Scaroni ni de Shell. Eni a dit avoir agi correctement et n‘avoir été informé d‘aucune décision.

L‘action Eni perd 1,76% à la Bourse de Milan vers 15h45 GMT. Shell perd au même moment près de 2% à Londres. (Manuela D‘Alessandro; Véronique Tison et Patrick Vignal pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below