3 février 2017 / 08:17 / il y a 10 mois

Toshiba veut sortir des projets nucléaires britannique et indien-sources

LONDRES/TOKYO, 3 février (Reuters) - Toshiba a l‘intention de se retirer de son rôle de chef de file de projets de construction de réacteurs nucléaires en Grande-Bretagne et en Inde, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

Ce désengagement conduirait Westinghouse, la filiale américaine spécialisée du groupe japonais, à recentrer ses activités sur les réacteurs nucléaires et les services, au détriment de l‘ingénierie civile des centrales et de leur construction, ont expliqué les sources.

Il pourrait toutefois remettre en question la coentreprise NuGen créée avec le français Engie dans le but de construire en Grande-Bretagne trois réacteurs AP1000 conçus par Westinghouse.

Ce projet estimé entre 15 et 20 milliards de dollars est désormais financièrement insupportable pour Toshiba, a dit l‘une des sources, ajoutant que le gouvernement britannique n‘avait pas encore été informé des intentions du groupe.

Deux des sources ont déclaré qu‘Engie voulait aussi sortir de NuGen. Engie s‘est refusé à tout commentaire.

Geert De Clercq et Kentaro Hamada; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below