2 février 2017 / 20:21 / dans 8 mois

Coeuré (BCE) défend la coopération économique internationale

PARIS, 2 février (Reuters) - Il faut espérer que la nouvelle administration américaine ne remette pas en cause la coopération internationale en matière économique et de régulation financière mise en place depuis la crise financière, a déclaré jeudi Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne.

“Nous sommes sans doute à la veille d‘un changement de politique économique majeur”, a-t-il dit à propos des premiers pas de Donald Trump à la Maison Blanche.

“Ce qu‘on souhaite, ce qui a plutôt bien marché jusqu‘à présent et qui a permis de stabiliser l‘économie lorsque c‘était nécessaire, est que ces évolutions ne remettent pas en cause le cadre de la coopération internationale en matière macroéconomique et aussi en matière de régulation financière”, a ajouté Benoît Coeuré.

“La question la plus importante n‘est pas dans quelle mesure cela va changer la composition de la croissance mondiale (...) c‘est de quelle manière cela change les mécanismes d‘équilibrage, les dynamiques stabilisantes ou déstabilisantes dans l‘économie mondiale”, a-t-il encore dit.

Benoît Coeuré, qui s‘exprimait lors d‘une conférence organisée par l‘Autorité des marchés financiers et la Revue d‘économie financière, a déclaré en outre souhaiter que, “face à ces incertitudes, il y ait des réponses européennes cohérentes et fortes, qui permettent le renforcement de l‘Union européenne.” (Yann Le Guernigou, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below