26 janvier 2017 / 16:52 / dans 8 mois

Des sénateurs veulent que Generali reste italien

ROME, 26 janvier (Reuters) - Une centaine de sénateurs italiens, dont beaucoup sont issus du Parti démocrate au pouvoir, ont formulé jeudi une question au gouvernement, lui demandant les mesures qu‘il compte prendre pour protéger l‘assureur Assicurazioni Generali d‘une éventuelle prise de contrôle étrangère.

Le premier assureur de la péninsule est perçu comme une cible potentielle pour le français Axa et l‘allemand Allianz, après un changement à sa tête l‘an dernier et le départ annoncé mercredi de son directeur financier Alberto Minali.

Francesco Russo, l‘un des sénateurs, a dit jeudi que la question parlementaire avait été présentée au ministre de l‘économie Pier Carlo Padoan.

Le groupe de banque et d‘assurance italien Intesa Sanpaolo a par ailleurs dit cette semaine étudier un éventuel rapprochement avec Generali. (Giuseppe Fonte; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below