26 janvier 2017 / 12:51 / dans 8 mois

Le recentrage a payé pour Dow qui bat le consensus

26 janvier (Reuters) - Dow Chemical a annoncé jeudi un bénéfice trimestriel meilleur que prévu grâce à son recentrage sur des marchés tels que l‘agriculture et l‘automobile et à sa décision de prendre le contrôle total de la coentreprise Dow Corning.

L‘action gagnait 2,5% à 61,70 dollars en avant-Bourse.

Hors la transaction Dow Corning, le chiffre d‘affaires de Dow a augmenté de 2,5% à 11,75 milliards de dollars au quatrième trimestre.

“Nous observons des premiers signes d‘une dynamique économique positive”, a dit le directeur général Andrew Liveris, évoquant en particulier les promesses de réformes structurelles de la nouvelle administration Trump.

Liveris a été désigné par le président Donald Trump pour diriger un groupe de travail sur l‘industrie, chargé de conseiller le secrétaire au Commerce.

Dow Corning, jadis une coentreprise entre Dow et Corning , le concepteur du verre Gorilla, produit du silicone employé dans le confection d‘une myriade de produits.

Dow Chemical, en cours de fusion avec DuPont, tire parti de sa stratégie de recentrage caractérisée en particulier par des cessions dans les matières premières, dont celle de l‘essentiel de son segment chlore pour cinq milliards de dollars.

La perte nette part du groupe ressort à 33 millions de dollars, soit trois cents par action, au quatrième trimestre contre un bénéfice de 3,53 milliards (2,94 dollars) un an auparavant.

Hors charge exceptionnelle de 1,1 milliard de dollars consécutive à la gestion des plaintes liée à l‘amiante, le bénéfice a augmenté de 6,5% à 99 cents par action, soit plus que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui le donnait à 88 cents.

Le CA, Dow Corning inclus, ressort à 13,02 milliards de dollars contre 11,46 milliards et un consensus de 12,38 milliards.

La fusion avec DuPont soulève certaines interrogations chez les régulateurs, surtout dans l‘Union européenne, où l‘on pointe du doigt les redondances dans les segments des semences et de la protection des récolutes.

DuPont a dit mardi que la fusion, annoncée en 2015, risquait de ne pas être achevée au premier trimestre, comme il était prévu, mais sans doute au premier semestre.

“Nous avons toute confiance pour cette transaction”, a dit le directeur financier de Dow Howard Ungerleider à Reuters.

Sweta Gopinath, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below