26 janvier 2017 / 12:26 / dans 8 mois

L'arrêt du "QE" de la BCE n'est pas à l'ordre du jour-Villeroy

MUNICH, 26 janvier (Reuters) - Les craintes d‘une reprise de l‘inflation dans la zone euro sont exagérées et il n‘est pas encore temps de discuter de l‘arrêt de la politique de rachats d‘actifs de la Banque centrale européenne (BCE), a déclaré jeudi François Villeroy de Galhau, membre du Conseil des gouverneurs de la BCE.

L‘inflation en Allemagne pourrait bientôt dépasser 2%, l‘objectif de la BCE, mais elle devrait probablement refluer pour s‘établir en moyenne en deçà de 2% cette année, a indiqué Villeroy à Munich, en réponse aux critiques visant la politique monétaire accommodante de la BCE.

“Notre objectif n‘est pas de conserver des taux d‘intérêt bas trop longtemps, les taux d‘intérêt bas ne sont pas un but en eux-mêmes, ils sont simplement la condition nécessaire actuellement pour revenir progressivement à notre objectif d‘inflation”, a-t-il ajouté.

“Mais même si le QE (assouplissement quantitatif) ne dure évidemment pas éternellement, il est clair que nous n‘avons pas discuté d‘un dénouement progressif du programme de rachat d‘actifs ou d‘une stratégie de sortie.” (Joern Poltz, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below