26 janvier 2017 / 10:31 / dans 10 mois

LEAD 1-Ericsson, en perte au T4, réduit son dividende de 73%

* Perte d‘exploitation au quatrième trimestre

* Un dividende réduit par crainte d‘abaissement de la note

* Des investissements à réévaluer (Actualisé avec détails et cours de Bourse)

26 janvier (Reuters) - Ericsson a annoncé jeudi une baisse de 73% de son dividende après avoir fait état d‘une perte d‘exploitation au quatrième trimestre et indiqué vouloir donner la priorité à la rentabilité sur la croissance.

C‘est la première fois depuis 2008 que le premier équipementier mondial des réseaux mobiles réduit son dividende. Celui-ci sera ramené à une couronne suédoise (0,1 euro) pour 2016, contre 1,73 couronne attendu selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Nommé au poste de directeur général en octobre dernier, Börje Ekholm, une figure du milieu suédois des affaires qui siégeait au conseil d‘administration depuis dix ans, a pris les rênes du groupe en janvier.

L‘entreprise, qui vit sa pire crise depuis une décennie, est confrontée à la concurrence du finlandais Nokia et du chinois Huawei, estiment les analystes. Elle doit aussi faire face à la baisse des investissements des opérateurs télécoms et à la faiblesse des marchés émergents.

“A court terme, la stabilité sera un facteur clé pour établir une base solide pour une croissance future. Ce qui implique de donner la priorité à la rentabilité sur la croissance”, a-t-il déclaré Ekholm, cité dans un communiqué.

Verser des dividendes est “extrêmement important”, a-t-il néanmoins précisé lors d‘une conférence téléphonique.

Vers 10h10 GMT, le titre prenait 2,79%, à 53,40 couronnes à la Bourse de Stockholm. “Le chiffre d‘affaires, meilleur que prévu, est une bonne surprise”, a commenté Greger Johansson, analyste chez Redeye.

Sur l‘année 2016, l‘action Ericsson a perdu 35%.

CRAINTE D‘ABAISSEMENT DE LA NOTE

Selon le directeur financier de l‘entreprise, Carl Mellander, la crainte de voir abaisser la note de crédit du groupe explique en partie la réduction du dividende.

Ekholm a précisé que les priorités d‘investissement seraient réévaluées.

“L‘accent sera mis sur une stratégie affinée afin de se concentrer sur des investissements dans des secteurs où nous pouvons et nous devons gagner”, a dit Ekholm.

Ericsson a indiqué que ses ventes en Amérique du Nord, son plus grand marché, avait chuté de 13% au quatrième trimestre par rapport à la même période de 2015, tandis que son chiffre d‘affaires en Europe de l‘Ouest et centrale accusait un repli de 21%. Les ventes mondiales du groupe suédois ont baissé de 11%.

Le quatrième trimestre se solde par une perte d‘exploitation de 300 millions de couronnes, à comparer à un profit de 11 milliards au quatrième trimestre 2015. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice de 417 millions de couronnes.

Le chiffre d‘affaires trimestriel, a 65,2 milliards de couronnes, est supérieur au consensus, qui le donnait à 59,2 milliards. Mais la marge brute, à 26,1%, est inférieure de deux points aux attentes.

Olof Swahnberg et Helena Soderpalm, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below