25 janvier 2017 / 10:27 / dans 10 mois

Hyundai Motor a vu son bénéfice reculer de 16% en 2016

SEOUL, 25 janvier (Reuters) - Hyundai Motor a annoncé mercredi un bénéfice en baisse de 39% au titre du quatrième trimestre et l‘exercice 2016 s‘achève sur un recul de 16% pour le constructeur automobile sud-coréen, une quatrième année consécutive de baisse de ses résultats.

Hyundai, classé cinquième constructeur mondial quand on lui associe sa filiale Kia Motors, a vu son bénéfice net du quatrième trimestre fondre à 1.000 milliards de wons (801 millions d‘euros), un chiffre au plus bas depuis le premier trimestre 2012 et nettement inférieur au consensus qui était à 1.500 milliards selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice d‘exploitation a reculé de 33% à 1.000 milliards de wons également et le chiffre d‘affaires s‘est contracté de 0,9% à 24.500 milliards.

Les bénéfices trimestriels de Hyundai Motor sont en régression depuis le premier trimestre 2014. Sur l‘ensemble de 2016, le résultat du groupe a reculé de 16% à 6.400 milliards de wons, son plus bas niveau depuis cinq ans.

Hyundai a dit s‘attendre à ce qu‘un climat d‘incertitude persiste cette année en raison de l‘intensification de la concurrence et des risques de protectionnisme.

“Nous surveillerons les changements d‘orientation du gouvernement Trump (aux Etats-Unis) et veillerons à minimiser leur impact sur nos ventes et notre rentabilité”, a déclaré Zayong Koo, vice-président en charge des relations investisseurs, lors d‘une conférence téléphonique.

Les Etats-Unis sont le deuxième marché de Hyundai, qui envisage d‘y augmenter ses investissements de 50% dans les cinq prochaines années, à 3,1 milliards de dollars.

Mais ses marges y sont érodées par des rabais et promotions que le cabinet d‘études Autodata a estimés à 2.582 dollars par véhicule en décembre, un chiffre en hausse de 30% sur un an alors que la moyenne pour l‘industrie était de +23%.

La part de marché du constructeur sud-coréen avait culminé à 5% aux Etats-Unis en 2011, grâce au succès de ses berlines Elantra et Sonata, mais elle n‘a cessé de baisser depuis, malgré son positionnement sur le marché des SUV avec ses modèles Santa Fe et Tucson.

En Corée du Sud, où il réalise des marges plus élevées, ses ventes ont chuté de 18% au quatrième trimestre après l‘expiration d‘un avantage fiscal en juin.

Hyundai est notamment concurrencé sur son marché national par la berline SM6 de Renault Samsung.

L‘action Hyundai Motor, qui reste sur trois années de baisse, a fini en repli de 1,4% à la Bourse de Séoul mercredi après ces résultats. (Hyunjoo Jin, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below