25 janvier 2017 / 11:17 / dans 8 mois

BOURSE-Vivendi et Lagardère baissent, M6 monte sur une note de Barclays

PARIS, 25 janvier (Reuters) - Les spécialistes français des médias et de la communication connaissent des sorts variés mercredi en Bourse de Paris, avec des replis marqués pour Vivendi et Lagardère mais une progression de M6 à la suite de commentaires de Barclays.

Dans une note semestrielle sur les acteurs européens du secteur, Barclays dit ne pas percevoir de tendances suffisamment fortes, aussi bien en termes de conjoncture que de valorisation, pour modifier son regard d‘ensemble.

Le broker préfère porter un jugement au cas par cas, ce dont profite M6, sur lequel il relève sa recommandation à “surpondérer” avec un objectif de cours augmenté de 30% à 21,50 euros.

Pour Barclays, M6 est “l‘un des diffuseurs les mieux gérés en Europe” et pourrait être l‘un des principaux bénéficiaires des baisses d‘impôts promises par François Fillon si le candidat Les Républicains est élu président en mai, en raison de l‘importance de ses activités en France.

Il s‘attend en outre à ce que M6 gagne des parts du marché publicitaire en raison de la progression de ses audiences et souligne que la valorisation actuelle du groupe est propice à une hausse du cours, qui affiche un gain de 1,39% à 18,29 euros à 12h12, dans des volumes qui dépassent déjà à la mi-journée leur moyenne quotidienne sur trois mois sur Euronext.

Le jugement de Barclays est nettement moins bon sur Vivendi, rétrogradé à “sous-pondérer”.

“Avec le recul, nous n‘aurions pas dû relever la recommandation sur le titre à pondération en ligne après les résultats du troisième trimestre 2016”, écrit l‘intermédiaire.

Il reste positif sur les activités dans la musique mais se dit “sceptique au sujet de la capacité de Canal+ à inverser la tendance en France après la refonte de ses offres commerciales”. . Enfin, Barclays dit “comprendre de moins en moins la stratégie de Vivendi”, la prise de participation dans Mediaset lui paraissant “assez déconcertante”.

Le titre Vivendi perd 1,54% à 17,625 euros, plus forte baisse du CAC 40 (+0,99%).

La recommandation de Barclays sur Lagardère est aussi ramenée à “sous-pondérer”, la valeur étant l‘une des moins prometteuses dans le classement sectoriel établi par l‘intermédiaire. Le titre perd 1,56% à 24,33 euros.

Au-delà de cet aspect technique, Barclays exprime ses “inquiétudes” quant à la croissance des activités liées au tourisme, notamment en raison des attentats en France, et de la génération de trésorerie.

Quant à Publicis, il pourrait aussi profiter des promesses fiscales de François Fillon en France mais surtout de l‘allègement massif de l‘impôt sur les sociétés annoncé par Donald Trump aux Etats-Unis, pense Barclays, qui ramène sa recommandation à “pondération en ligne”.

Même si l‘action Publicis est “fondamentalement peu chère”, Barclays perçoit néanmoins une faible dynamique à court terme d‘autant que les changements attendus à la tête du groupe publicitaire, avec le départ prévu de Maurice Lévy, devraient freiner la progression du titre en Bourse dans les prochains mois.

L‘action cède 0,69% à 64,78 euros. (Bertrand Boucey, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below