24 janvier 2017 / 13:38 / dans 8 mois

LEAD 1-Alibaba bat le consensus au T3, le titre grimpe

* CA de 53,25 milliards de yuans (7,24 mds) au T3

* Prévision de croissance 2017 relévée à 53% contre 48%

* Bénéfice net part du groupe au T3 en hausse de 43% à 2,39 mds (Actualisé avec précisions, contexte)

24 janvier (Reuters) - Alibaba Group Holding a publié mardi des résultats trimestriel meilleurs qu‘attendu, marqués par un bond de 54% de son chiffre d‘affaires sous l‘effet notamment des promotions de la “Journée des célibataires” en Chine et des performances solides de ses activités numériques et informatiques.

Le géant chinois du commerce en ligne a relevé dans la foulée sa prévision de croissance pour 2017, disant tabler désormais sur un chiffre d‘affaires en hausse de 54% et non plus de 48%.

Au troisième trimestre, clos fin décembre, son chiffre d‘affaires a atteint 53,25 milliards de yuans (7,24 milliards d‘euros) alors que les analystes tablaient en moyenne sur 50,10 milliards, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d‘affaires des seules activités de commerce électronique (87% du total contre 92% un an plus tôt) a augmenté de 45%, après une croissance de 41% au trimestre précédent.

Le marché chinois du commerce en ligne commençant à montrer des signes de saturation, Alibaba cherche à se diversifier dans de nouveaux segments comme les services dématérialisés (“cloud”), l‘intelligence artificielle, l‘analyse de données ou la logistique. Le groupe renforce ses activités à l‘international en ouvrant des centres de données à Dubai, en Allemagne, au Japon et en Australie.

Début janvier, il a annoncé son intention d‘acquérir une chaîne chinoise de grands magasins, Intime Retail Group , avec l‘ambition de numériser ses enseignes physiques.

Sur octobre-décembre, Alibaba a réalisé un bénéfice net part du groupe en hausse de 43% à 2,57 milliards de dollars (2,39 milliards d‘euros), soit 1,00 dollar par action.

L‘action cotée sur le Nasdaq gagnait 4,8% à 103,10 dollars dans les échanges d‘avant-Bourse à New York après ces annonces.

Sur la défensive aux Etats-Unis depuis quelques mois, Alibaba multiplie les initiatives auprès de la nouvelle administration Trump.

Début janvier, Jack Ma a rencontré Donald Trump et promis d‘intégrer à la plate-forme Alibaba un million de petites entreprises américaines au cours des cinq prochaines années.

En décembre, le site marchand Taobao, détenu par Alibaba, a été de nouveau placée aux Etats-Unis sur la liste noire des sites vendant des produits contrefaits.

Les autorités américaines enquêtent également sur les pratiques comptables du groupe chinois pour déterminer si elles violent les lois fédérales. (Supantha Mukherjee à Bangalore et Catherine Cadell à Pékin; Véronique Tison et Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below