19 janvier 2017 / 07:04 / dans 10 mois

Toshiba-Perte nucléaire plus forte que prévu, le titre chute

TOKYO, 19 janvier (Reuters) - Les activités nucléaires de Toshiba aux Etats-Unis pourraient accuser une perte de 700 milliards de yens (5,7 milliards d‘euros), soit 200 milliards de plus que ce qui avait été initialement été suggéré aux investisseurs, a rapporté l‘agence de presse Kyodo.

A la suite de cette information, le titre du conglomérat japonais a chuté de 15,98% à 242,3 yens, ce qui a été de très loin la plus forte baisse de l‘indice Nikkei 225 qui a lui-même gagné 0,94%.

Toshiba s‘est refusé à tout commentaire.

Le 27 décembre, le groupe avait annoncé prévoir une charge pour dépréciation de plusieurs milliards de dollars liée à une acquisition dans le nucléaire aux Etats-Unis, ajoutant alors qu‘il pourrait devoir lever des capitaux pour préserver ses fonds propres.

Le titre avait plongé de 34% sur les deux séances qui avaient suivi cette annonce, ce qui ne l‘avait pas empêché de terminer l‘année 2016 sur un gain de 13,3%. Avec la chute de ce jeudi, la valeur a basculé dans le rouge depuis le début de l‘année, avec un recul de 14,4%.

Mercredi, l‘action avait gagné 2,4% après qu‘une source a dit que Toshiba envisageait de vendre à Western Digital une participation minoritaire dans sa filiale de semi-conducteurs, en vue d‘amortir le choc de la perte nucléaire aux Etats-Unis.

En avril, Toshiba avait annoncé avoir déprécié la valeur de sa filiale nucléaire Westinghouse de 260 milliards de yens sur l‘année 2015-2016.

Cette mesure, attendue en raison de la détérioration de l‘activité nucléaire depuis le désastre de Fukushima en 2011, devait aider le groupe à tourner la page d‘un scandale comptable de 1,3 millard de dollars qui a éclaté en 2015.

Ce scandale avait conduit la Bourse de Tokyo à placer Toshiba sur une liste de surveillance, empêchant de ce fait le groupe d‘émettre de nouvelles actions pour consolider son bilan.

A fin septembre, les fonds propres du groupe étaient de 363,2 milliards de yens, soit seulement 7,5% du total de ses actifs. (Tim Kelly, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below