18 janvier 2017 / 14:51 / il y a 10 mois

Rome souhaite plus de transparence sur les acquisitions

ROME, 18 janvier (Reuters) - Après la montée de Vivendi au capital de Mediaset, le gouvernement italien envisage d‘accroître les exigences de transparence en matière d‘acquisitions, a déclaré mercredi Anna Finocchiaro, la ministre des Relations avec le Parlement.

“Le gouvernement envisage de mettre en place une règle pour augmenter les obligations de transparence de l‘acquéreur et il étudie les règles en vigueur dans d‘autres pays”, a-t-elle dit.

Vivendi est devenu le mois dernier le deuxième actionnaire de Mediaset en portant sa participation à 28,8%, juste en dessous du seuil de 30% qui l‘obligerait à lancer une offre publique sur le solde du capital du groupe de télévision.

Le groupe français est aussi le premier actionnaire de Telecom Italia avec 24,9% du capital. (Antonella Cinelli, Marc Angrand pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below